logo

Bleus - Deschamps "convaincu que Griezmann n'est pas heureux" de sa situation au Barça

Mon 05 October 2020 | 14:07

Le sélectionneur Didier Deschamps était en conférence de presse ce lundi. Il a notamment évoqué les difficultés d'Antoine Griezmann au Barça.

Didier Deschamps tenait une conférence de presse ce lundi, jour de rassemblement pour l'équipe de France. Après avoir annoncé qu'Adrien Rabiot manquerait le match amical de mercredi (21h10) face à l'Ukraine, le sélectionneur a évoqué l'actualité de son équipe, jetant un regard sur la situation d'Antoine Griezmann au Barça. Déporté sur l'aile droite, l'attaquant a été critiqué dimanche soir par son entraîneur Ronald Koeman pour son manque d'efficacité contre Séville (1-1).

France-Ukraine 2013, un match historique

Didier Deschamps : On aurait pu ne pas se qualifier pour la Coupe du monde. Ca a été un moment charnière pour nous, pour l'équipe de France, après un match aller complètement raté. Le fait d'avoir pu renverser la tendance avec un public à fond derrière nous, ça reste un grand moment. Ca remonte à il y a sept ans quand même, c'était le tout début et je n'aurais sûrement pas été là devant vous aujourd'hui si on avait perdu. C'était le premier objectif important à atteindre et c'est un très, très bon souvenir. On a encore des images en tête. Evidemment, on a eu beaucoup d'autres matches importants à jouer depuis, mais forcément pour ce groupe, qui était en train de se construire, le fait de se qualifier et faire cette phase finale à la Coupe du monde 2014 a été quelque chose de très important.

Griezmann

Je ne me mèle pas de l'utilisation de mes joueurs dans les autres clubs, que ce soit le Barça ou un autre. Antoine joue plutôt à droite là-bas en ce moment. C'est vrai que Koeman a dit, et lui a dit, qu'il ne comprenait pas qu'Antoine ne soit pas plus utilisé dans l'axe. Mais aujourd'hui, il doit aussi s'adapter. Pour moi, il est quand même plus efficace quand il est au coeur du jeu, qu'il touche des ballons. Il a la possibilité de venir aider au milieu de terrain aussi. Il n'a pas la capacité de prendre le ballon et de provoquer sur l'aile comme d'autres. Il a surtout besoin de toucher énrmément le ballon, il est malin dans ses déplacements. J'échange avec lui, je vais le voir tout à l'heure. Je suis convaincu qu'il n'est pas heureux de cette situation. Il faut faire au mieux, en tenant compte des différentes situations au Barça, du système et des joueurs. Antoine ne rechigne jamais, mais pour donner sa pleine mesure c'est toujours mieux quand un joueur est dans sa meilleure position.

La défense à trois et une éventuelle rotation

Je n'occulte pas la défense à trois. On l'a vu lors du dernier stage, mais je ferai peut-être des choses différentes sur les trois matches à venir. Je considère que c'est la bonne période pour essayer des choses différentes. Il y a du bon, du moins bon. Tout dépend des joueurs aussi. Je vais répartir le temps de jeu, donc forcément sur le premier match je ferai des premiers choix. Je tiendrai compte aussi des joueurs qui ont eu à jouer dimanche. Peut-être que certains feront une mi-temps, et d'autres une autre. À partir du moment où j'ai sélectionné 24 joueurs, ils sont tous aptes à jouer. Ils auront du temps de jeu, à eux d'en tirer profit collectivement et sur le plan individuel.

Mandanda 

C'est fort probable que Steve (Mandanda) puisse jouer, qu'il ait du temps de jeu. Ce n'est pas toujours le cas pour les gardiens, mais il rentre dans la réflexion pour les joueurs qui débuteront contre l'Ukraine.

Aouar avec les Bleus

Il n'a pas pu être avec nous la dernière fois parce qu'il avait le Covid. Il est là cette fois-ci, toujours avec les mêmes qualités. Il est assez polyvalent, je l'ai vu être utilisé dans différents systèmes et différentes positions à Lyon, même si je le trouve mieux dans les zones offensives. Il peut encore faire mieux dans son jeu sans ballon, sans perdre ses qualités avec évidemment.

L'état de forme de Coman

Je n'ai pas de nouvelles. Il arrive tout à l'heure. S'il n'a pas joué avec le Bayern, c'est plus par précaution. Il n'a pas pris de risques sur le match d'hier parce qu'il ne se sentait pas à 100%, mais il n'est pas blessé. Il faudra voir comment ça évolue, comment il se sent aussi en sachant qu'on a trois matches à disputer, dont un qui arrive vite. Il ne sera peut-être pas à 100% pour le premier, mais pour les autres ça lui laisse près d'une semaine quand même.


source: SportMob