logo
My Profile

Séville-Inter (3-2) - Séville dégoûte l’Inter et remporte une sixième Europa League

Fri 21 August 2020 | 20:54

Au terme d’une superbe rencontre, Séville a remporté sa sixième Europa League ce vendredi aux dépens de l’Inter Milan (3-2).

Il ne fallait pas arriver en retard au RheinEnergieStadion de Cologne, où se tenait la finale de l’Europa League ce vendredi entre Séville et l’Inter Milan (3-2). Certes, les Andalous ont dû attendre le dernier quart d’heure de jeu pour définitivement entériner leur succès, mais avant cela, les filets avaient déjà tremblé par quatre fois à la demi-heure de jeu !

Lukaku égalise le record de Ronaldo !

Pour ceux qui ont regardé la reprise de la Ligue 1 entre Bordeaux et Nantes (0-0), le choc a dû être brutal. Cinq minutes après le coup d’envoi, Lukaku obtenait déjà un penalty pour une faute de Diego Carlos, M. Penalty en quarts, demies et donc en finale… et le Belge s’est fait justice tout seul !

Histoire, aussi, d’égaler le record de Ronaldo, lui aussi auteur de 34 buts toutes compétitions pour sa première saison à l’Inter.

Mais dans la foulée, De Jong remettait les siens dans la partie d’une superbe tête (12e). Incroyable scénario, qui devait encore plus fou lorsque le Néerlandais doublait la mise, toujours d’un magnifique coup de casque (33e) !

Godin égalise, Bono impérial

Une joie de courte durée pour les Andalous, puisque Godin ramenait les siens dans la partie deux minutes plus tard (35e) : encore une fois de la tête ! Une première période absolument dingue qui contrastait évidemment avec le second acte, plus calme.

Après une demi-heure de jeu, les occasions se faisaient rares. Seul Lukaku aurait pu faire mouche, mais le Belge a perdu son face à face avec Bono.

Sixième C3 pour Séville !

Au final, celui qui a égalé Ronaldo l’a même dépassé… de la pire des manières : sur un cafouillage, la défense milanaise a laissé Diego Carlos seul, et le retourné acrobatique du défenseur brésilien a été dévié dans la cage par Lukaku (74e)…

3-2. À la 74e, le ciel est tombé sur la tête de l’Inter. Les hommes d’Antonio Conte ont tout tenté pour inverser la tendance, sans succès, malgré une ultime occasion pour Sanchez, contrée sur la ligne par Koundé !

Pour Séville, c’est donc une sixième C3 au palmarès après celles de 2006, 2007, 2014, 2015 et 2016. Le tout en... six finales disputées. Et pour ce groupe, c’est aussi la concrétisation d’une superbe année avec la 4e place en Liga. Chapeau, Messieurs !


source: SportMob
Nouvelles connexes