logo
My Profile

OL, Rudi Garcia : « Il faut exister avec le ballon »

Fri 14 August 2020 | 18:25

Rudi Garcia, le coach de Lyon, a promis que son équipe ne restera pas attentiste contre Man City, samedi en quart de finale de la Ligue des Champions.

L’Olympique Lyonnais aborde son match de quart de finale de Ligue des Champions face à Manchester City avec ambition. Rudi Garcia, l’entraineur rhodanien, l’a assuré lors du point-presse d’avant match. Tout en faisant part de son estime envers la prestigieuse formation anglaise, il a assuré que ses hommes ne feront pas que défendre, et qu’ils feront tout pour créer la sensation. Il veut s’appuyer ce qui a été fait contre la Juventus, mais aussi inspirer des premiers quarts pour réussir à se défaire des Eastlands.

"On a envie de rester longtemps à Lisbonne"

« L'appétit vient en mangeant, a commencé par lâcher l’ex-coach de la Roma. Avoir éliminé la Juventus, ça doit nous donner de la confiance. On a envie de rester longtemps à Lisbonne, même si City est le grand favori de cette confrontation. Mais le début des quarts de finale a montré que les équipes favorites pouvaient être malmenées... »

Concernant la stratégie qui a été mise en place pour battre la bande à Guardiola, Garcia n’a pas voulu dévoiler toutes ses cartes. Mais, il a certifié que son équipe ne manquera pas d’entrain, ni de prises d’initiative. "Les résultats de l'OL face à City en 2018 ont montré qu'il n'y a aucun match qui est perdu d'avance. Et ça leur a montré aussi les clés (pour un exploit). On doit exister avec le ballon et tout faire pour marquer. On doit être plus dangereux devant. On doit répondre collectivement à leurs individualités. Peu importe le système, ce qui est important c'est la volonté de mes joueurs", a-t-il indiqué.

"Jouer avec nos forces et annihiler les leurs"

Le coach des Gones a enchéri en confiant qu’il y a peu de chances pour que ses ouailles gagnent « la bataille de la possession face à cette équipe, car cela fait partie de son identité ». Il n'est donc pas question de partir la fleur au fusil, « mais il ne faudra pas laisser ce collectif nous poser des problèmes". "On a regardé les rencontres post-confinement de City et les systèmes qui ont posé des problèmes. Mais ce n'est pas le système qui compte, c'est ce qu'on y met dedans, l'animation. Il faut aussi être capable de presser haut et de jouer avec nos forces. Et essayer d’annihiler les leurs, même s’ils en ont beaucoup», a-t-il ajouté.

Il y a déjà un club français dans le dernier carré de la C1, et Garcia sait qu’un triomphe contre City assurerait à son pays un doublé inédit : « Ce serait historique d'avoir deux clubs français en demi-finale, il faut s'inspirer de ce qu'a fait le PSG ».

Enfin, le technicien lyonnais a conclu en faisant le point sur les pétits bobos au sein de son effectif. Il a bon espoir de pouvoir compter sur l’ensemble de son équipe : « On a un dernier entraînement tout à l'heure. On espère lever les derniers doutes sur Jason Denayer et Maxwell Cornet, mais ça devrait aller. Comme Kenny Tete qui a eu une petite alerte au mollet. Mais j'espère qu'on aura tout notre effectif disponible. »


source: SportMob
Nouvelles connexes