logo

Les joueurs du PSG accueillis en héros à leur hôtel

Thu 13 August 2020 | 0:42

Après la victoire contre l'Atalanta Bergame (2-1), les fans du PSG ont mis le feu mercredi soir pour le retour des Parisiens à leur hôtel.

Quelle soirée ! Vainqueur sur le fil de l'Atalanta Bergame (2-1) en quart de finale de la Ligue des champions, le PSG sera dans le dernier carré de la reine des compétitions européennes pour la première fois depuis 25 ans. Une victoire démente que les fans présents à Lisbonne ont voulu étaler jusqu'au bout de la nuit en allant saluer le retour de la délégation parisienne au Myriad by Sana hotels, situé sur les bords du Tage.

Dans une ambiance festive, ils étaient une grosse centaine de fans ce mercredi soir à attendre les joueurs devant leur hôtel. Parmi eux, Henrique : "Je suis franco-portugais et voir le PSG comme ça, c'est trop beau, dit-il pour Goal. C'est un scénario incroyable. En plus pour les 50 ans. Le football est magnifique."

Comme la plupart des supporters présents sur place, Henrique a vécu la rencontre dans un bar en raison du huis clos imposé pour la compétition. Il raconte : "J'étais avec ma femme et mes deux enfants. Ma femme est comme moi. Elle aime le PSG, et on a pleuré ! En plus, on était en minorité dans le bar... Merci Choupo, merci à tout le monde, merci au PSG. Ils n'ont rien lâché, et je vous le dis : ce n'est pas fini !"

Merci Choupo !

L'euphorie et le soulagement prédominaient devant l'établissement. Des émotions partagées par Jean-Claude, l'un des rares membres du Collectif Ultras à avoir fait le déplacement : "On est heureux, on est fiers. Même si on a eu du mal, la qualification est là et c’est ce qui compte. On est soulagés et contents d’aller en demies 25 ans après. On a cru que l’histoire recommençait, et heureusement il y a eu Choupo..."

Décisif face aux Italiens, l'attaquant Choupo-Moting a évidemment eu droit à un accueil chaleureux. Les fans ont scandé son nom à plusieurs reprises, autant que celui de Neymar. Un fumigène a même été craqué, donnant un petit peu plus de lumière à une soirée déjà radieuse. 

Et maintenant ? "Je pense qu'on va gagner, c'est la bonne", assure Jean-Claude. Un discours euphorique que certains comme Anthony préfèrent tempérer par peur certainement d'être déçu à l'arrivée. "C’est d’abord le soulagement avant la demie", nous a confié ce dernier. Surtout que Paris ne connaîtra l'identité de son futur adversaire que jeudi soir. Ce sera soit l'Atlético Madrid soit Leipzig.

Benjamin Quarez, notre envoyé spécial à Lisbonne.


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of its content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.

Nouvelles connexes
Suivez les dernières nouvelles du football persan