logo

OM, Ajroudi prêt à battre en retraite ?

Mon 10 August 2020 | 17:02

Mohamed Ajroudi et son clan se montrent désormais pessimistes quant à leurs chances de racheter l’OM.

Sauf un énorme rebondissement, l’Olympique de Marseille ne sera pas racheté cet été. Le club et ses propriétaires l’ont affirmé à maintes reprises. Et, si l’on se fie à ce que révèle ce lundi le site 20minutes.fr, même les potentiels acquéreurs auraient lâché prise.

La source indique que Mohamed Ajroudi, l’homme d’affaires tunisien qui était à la tête de ce projet, se montre de plus en plus pessimiste quant à ses chances de parvenir à ses fins. Il en est de même en ce qui concerne son acolyte Mourad Boudjellal. Leur folie des grandeurs s’est heurtée à la réalité, et celle-ci ne leur est pas favorable.

Un projet de rachat mort-né

Au final, il n’y a absolument pas eu de discussions en vue d’une passation de pouvoir. Le seul contact entre le propriétaire et celui qui lorgnait sa place c’est une lettre du huissier. Franck McCourt et ses disciples ont saisi la justice pour dénoncer les approches jugées illicites et irrespectueuses des investisseurs du Moyen-Orient. Ce n’était au final que du vent et l’épisode n’est pas sans rappeler le numéro de l’escroc libanais Jack Kachkar au milieu des années 2000.

La question du rachat étant définitivement réglée, l’OM peut à présent entièrement se concentrer sur le domaine sportif. Et le sportif se résume actuellement à la reprise du championnat, programmée dans deux semaines. Le club phocéen a aussi plusieurs dossiers de mercato à gérer, comme le recrutement d’un nouvel avant-centre.


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of its content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.

Notícias relacionadas
Siga as últimas notícias do futebol persa