logo
My Profile

Garcia, Lopes… Les réactions après Juventus - OL (2-1)

Fri 07 August 2020 | 21:47

L’OL a assuré sa place en quarts de Ligue des Champions en tenant tête à la Juventus. Une qualification que les Gons ont pleinement savourée.

Lyon est de retour en quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis dix ans. Une performance réussie à la faveur d’une prestation héroïque contre la Juventus. Les Rhodaniens ont perdu, mais la défaite par la plus petite des marges était suffisante pour passer face à Ronaldo et consorts. Au coup de sifflet final, les joueurs, le coach et les dirigeants ont exprimé leur immense satisfaction après avoir atteint le Final 8 de l’épreuve reine.

Un exploit dans la douleur pour l'OL

Rudi Garcia (entraineur de l’OL sur RMC Sport) : « Je me rends bien compte de l’exploit. Je sais où on est. Je suis venu quelques fois ici avec l’AS Roma. Jouer contre la Juve, non seulement c’est le meilleur club d’Italie, mais c’est aussi une équipe qui voulait gagner la Ligue des Champions. Elle a aussi un extraterrestre dans son effectif. On l’a encore vu ce soir. Malgré ça, on a été très bien en 1e période. Le pénalty qui leur a été accordé est totalement injustifié. En deuxième période, on a plus souffert jusqu’à ce que Dembélé et Reine-Adélaïde entrent et nous donnent un deuxième souffle. Mais c’est ça aussi la victoire d’un groupe. Je suis content pour mes joueurs, pour mon président et pour Juni. On voulait être à Lisbonne et on y est. Je suis fier pour nos supporters et pour Lyon. Ce que j’ai dit à mes joueurs ? Qu’il y avait un match à préparer dès samedi prochain. Ça va venir vite. Ca va continuer. Il ne faut pas qu’on s’arrête en si bon chemin. On restera outsiders et ça nous va bien.

Anthony Lopes (gardien de l’OL sur RMC Sport) : « On a souffert, mais il fallait passer par là. On savait qu'on allat souffrir. Et qu’en marquant, il fallait qu’ils en mettent trois pour passer. On a été très costaud et solidaires. C'est un gros travail collectif. On n'a pas été récompensés vendredi dernier, mais aujourd'hui on l'est pour tous les efforts depuis la reprise. Il nous faut sortir des grands d'Europe, mais on sait quand on joue et pense comme équipe on est récompensés. C'est la fête dans le vestiaire, mais ça reste mesuré. On sait ce qu'on veut et ou on veut aller. On s'envole pour Lisbonne maintenant. On verra, sur un match tout est possible. On a l'ambition d'aller plus haut, et on se doit de voir plus haut. On y croit dur comme fer. Y a que cette solution pour être européen, c'est gagner cette compétition. On en est capables. Il y aura que des gros sur notre chemin et à nous de montrer qu'on en fait partie. »

Leo Dubois (défenseur de l’OL sur RMC Sport) : « C’est vrai qu’on a eu peur au vu de la physionomie du match. Mais on savait qu’en marquant un but, on se mettrait dans de bonnes dispositions pour se qualifier. Je pense qu’on a fait un bon match. Il ne faut pas oublier que c’est le champion d’Italie qui était en face. Donc on est très satisfaits de notre prestation et d’aller à Lisbonne (…) Je pense qu’on est conscients du résultat qu’on a fait. On a les qualités pour aller jouer ces quarts. Il faut qu’on y aille avec toutes nos convictions. On est contents et aussi soulagés de faire partie des 8 meilleurs d’Europe (…) On a eu pas mal de temps pour préparer ces deux matches. Le premier, on l’avait bien abordé aussi. On a répondu présent. Et là, on peut tous être fiers de nous.

Juninho (directeur sportif de l’OL sur RMC Sport) :  « Oui, c’est un exploit. On est très content pour les joueurs et les supporters. L’équipe a montré beaucoup de maturité, même si par moments on a souffert. Aucune équipe française n’a réussi à sortir la Juve sur une rencontre à élimination directe. Ça prouve qu’on a beaucoup évolué depuis l’année dernière. Face au PSG, on n’a pas eu beaucoup de chance. Aujourd’hui, marquer d’abord nous a soulagés, mais on est heureux de l’issue finale (…) Aujourd’hui, on a une équipe. On avait du talent, mais on ne posait pas trop de difficultés à l’adversaire. Là, on commence à dégager quelques chose ensemble. »


source: SportMob