logo

Inter - Conte s'en prend au management du club

Sun 02 August 2020 | 7:50

L'entraîneur nerazzuro s'est montré mécontent du manque de soutien de ses dirigeants après la dernière journée de Serie A remportée à Bergame.

L'entraîneur de l'Inter, Antonio Conte, a eu des mots forts pour l'équipe dirigeante de l'Inter après avoir mené son équipe à la deuxième place de la Serie A lors du dernier week-end de la saison. 

Les débuts de l'ancien de la Juventus et de Chelsea à San Siro se sont terminés sur une note positive, avec des buts de Danilo D'Ambrosio et Ashley Young qui ont permis à l'Inter de s'imposer 2-0 face à l'Atalanta.  Ce résultat a confirmé la position de vice-champions des Nerazzurri devant l'équipe de Bergame et les a ramenés à un seul point de la Juventus, championne en titre.

Mais l'entraîneur n'était pas d'humeur à oublier l'échec du club à le protéger, lui et son équipe : "L'équipe a du cœur et de la fierté, le désir de montrer que les critiques que nous avons reçues n'étaient pas correctes", a-t-il lancé à Sky Sport après le coup de sifflet final. 

"Il y aura donc du temps pour que tout le monde fasse les bonnes évaluations, car ce fut une année très intense, surtout pour moi personnellement. Cela n'a pas été facile. 

"Ni mon travail ni celui des joueurs n'ont été reconnus, je n'ai pas trouvé de protection de la part du club. Si vous voulez réduire l'écart avec la Juventus, vous devez être fort sur le terrain mais surtout en dehors.

"Nous devrons parler au président qui est en Chine en ce moment. Je n'aime pas que les gens prennent le train en marche maintenant, nous devons être là pour les bons et les mauvais moments et cela n'est pas arrivé à l'Inter. Je comprends que, si vous êtes faible, il est difficile de protéger votre équipe et votre entraîneur."

Conte a poursuivi en félicitant ses protégés pour la mentalité ramenée à San Siro alors que l'équipe luttait pour les résultats, mais il a réitéré son appel à une plus grande assistance de la part du conseil d'administration. 

"Nous avons bien réussi à nous isoler et à créer un front uni, malgré les difficultés d'avoir seulement trois milieux de terrain centraux ou deux attaquants", a-t-il ajouté. 

"Jusqu'à il y a deux semaines, des propos inappropriés contre moi et les joueurs étaient tenus à la télévision et vous devez être protégés dans ces cas-là. Nous avons beaucoup de travail à faire en dehors du terrain, donc chacun fera ses propres évaluations. 

"Ce que j'ai à dire n'est pas fort, je ne vais pas mâcher mes mots : J'ai été irrité de voir certaines personnes prendre le train en marche seulement maintenant, alors que les joueurs et moi avons dû faire face aux mauvais moments et que nous n'étions pas protégés. Mais c'est bien, le championnat est terminé et maintenant nous avons l'Europa League. 

"J'ai une vision, je vois la voie que nous devons suivre si nous voulons aller de l'avant et je ne parle pas du marché des transferts, pour que ce soit clair."


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of its content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.