logo

PSG-OL (0-0, 6-5 tab), le PSG remporte la Coupe de la Ligue

Fri 31 July 2020 | 22:10

Au terme d’une finale assez décevante, le PSG s’est adjugé la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire en battant l’OL à l’issue des tirs au but.

Le PSG a conquis ce vendredi la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire. Après avoir remporté le championnat et la Coupe de France, l’équipe francilienne a remporté l’autre épreuve domestique en disposant de l’OL. Cela ne s’est joué qu’aux tirs au but et après 120 minutes de jeu sans la moindre réalisation, mais cela compte quand même. L’équipe de Tuchel peut désormais se projeter sereinement vers le Final Eight de la Ligue des Champions. L’OL, pour sa part, repart sans rien et voit ses chances de jouer l'Europe en 2020/2021 réduites presque à néant.

Neymar a beaucoup tenté

D’habitude très disputée, l’affiche PSG-OL a cette fois été moins séduisante que prévue. Le rythme n’était pas très élevée, et les 90 minutes du temps règlementaire se sont écoulées sans énorme frisson majeur. Il y a bien eu des occasions de chaque côté, mais rien de bien fou et aucune des deux équipes n’a su emballer le match en imposant une forte domination. L’absence de spectateurs dans les tribunes de l’enceinte dionysienne n’était, pour le coup, pas trop déplorée.

Face à l’ASSE la semaine dernière, le PSG a su marquer rapidement. L’équipe francilienne a aussi bénéficié d’une supériorité numérique dès la première période, ce qui a contraint son adversaire de se découvrir. Cette fois, il n’y a rien eu de tout ça. Disposé dans un 3-5-2 très solide, l’OL a bien fait face à son opposant du jour. Avant la pause, les seules occasions concédées ont été des frappes lointaines. Celles de Neymar (5e et 8e), ainsi qu’un essai d’Idrissa Gueye (44e). Anthony Lopes, qui a remplacé Ciprian Tatarusanu au dernier moment dans la cage rhodanienne, a cependant veillé au grain.

Lyon a longtemps cru

La deuxième période de cette finale a été encore moins animée que la première. Si l’on excepte une tête de Neymar repoussée d’une claquette par Lopes à la 88e, les meilleures opportunités sont survenues sur des coups francs. A la 48e, il y a eu un autre duel entre Lopes et Neymar remporté par le Portugais et à la 81e c’est Maxwel Cornet qui s’est mis en évidence en testant Keylor Navas. Entre ces deux alertes, il n’y avait pratiquement rien à signaler des deux côtés. Malgré la présence de nombreux talents et joueurs hors pair sur le terrain, ce fut une vraie partie d’échecs sans le moindre temps fort. La Coupe de la Ligue méritait assurément bien mieux pour sa der.

Il était écrit que cette ultime finale allait s’étirer jusqu’en prolongation. Une demi-heure d’ennui supplémentaire, même si on a assisté à des balles de matches vendangées de part et d’autre. Angel Di Maria a vu la sienne repoussée par Lopes (96e), et dans la foulée Bertrand Traoré a manqué d’offrir la Coupe aux siens sur un tir dévié. Dans les derniers instants de la rencontre, Rafael a commis un tacle en position de dernier défenseur. Un geste qui lui a valu un rouge, mais qui a permis à l’OL d’arracher les tirs au but. Finalement, ce fut en vain. Dans cette épreuve, la chance a souri aux Parisiens. Bertrand Traoré, le 11e tireur de l’exercice, a été le seul à manquer son essai. Ou, plus précisément, c’est Navas qui l’a repoussé, assurant la victoire aux joueurs de la capitale.


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of it's content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.