logo

Racisme - Jérôme Boateng veut poursuivre la mobilisation en C1

Fri 31 July 2020 | 8:17

Le défenseur du Bayern Munich a invité les différentes équipes à poser un genou à terre avant les rencontres de Ligue des Champions, en août prochain.

C'est un phénomène aussi dramatique qu'inquiétant qui gangrène le football mondial ces derniers mois. Cela n'est malheureusement un secret pour personne, les actes racistes se multiplient dans les arènes sportives, et ce dans la quasi totalité des championnats. Dans la continuité du mouvement "Black Lives Matter", le sujet est devenu encore plus central qu'il ne l'était, et de nombreuses personnalités sportives n'hésitent plus à se mobiliser. Dernier en date, le défenseur Jérôme Boateng.

"Très important de continuer cela en Ligue des Champions"

Interrogé par le média chinois CGTN Sports, le défenseur du Bayern Munich a invité les sportifs à continuer de poser un genou à terre avant le coup d'envoi des rencontres. "Il est très important de continuer cela en Ligue des Champions, spécialement lors de la finale, parce que le monde entier regardera. J'espère que des sports qui n'ont pas encore repris vont nous rejoindre, je pense que c'est très important", a ainsi expliqué l'international allemand, particulièrement engagé dans cette cause.

Pour rappel, Jérôme Boateng était déjà monté au créneau en février dernier. "Nous avons besoin dans ces cas-là de l'aide des fans qui sont à côté, pour qu'ils identifient les auteurs. C'est une sensation très désagréable. On pense à l'avenir, j'ai des enfants en Allemagne. Je pensais que nous avions dépassé ce stade, et c'était le cas. Mais malheureusement, nous avons fait un pas en arrière, ce qui est triste et blessant pour beaucoup de gens", avait-il déclaré, faisant référence aux cris racistes dont avait été victime Jordan Torunarigha lors du match de Coupe entre Schalke 04 et le Hertha Berlin. Des dérives parfaitement insoutenables. 


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of its content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.