logo
My Profile

PSG : Mauro Icardi doit encore régler la mire

Fri 31 July 2020 | 6:30

Mauro Icardi se retrouve en première ligne avec le départ d'Edinson Cavani. Il doit monter en puissance à quinze jours de PSG-Atalanta.

Factuellement, Mauro Icardi (27 ans) est la première recrue estivale du PSG. Acheté définitivement à l'Inter Milan pour 50 millions d'euros hors bonus, l'Argentin s'est engagé dans la durée. Mais alors qu'il était en concurrence directe avec Edinson Cavani jusqu'ici, le n°18 se retrouve en première ligne après le départ du 'Matador'. Un statut à assumer, d'autant que les grandes échéances se multiplient d'entrée pour Paris.

"Il doit jouer mieux"

De retour dans la capitale après plusieurs mois sans jouer, Icardi doit encore régler la mire. Il a certes marqué deux buts en préparation contre Le Havre, et signé une réalisation face aux Belges de Waasland-Beveren sur un penalty joué à deux avec Neymar. Mais lors de ce même match, remporté 7-0, il a fait preuve de maladresse en envoyant le cuir sur le poteau alors qu'il avait le but grand ouvert. Il a aussi buté par deux fois sur un adversaire, bien placé devant sa ligne, alors qu'il était en position idéale. Des actions qui ont laissé transparaître une certaine nonchalance.

Pas de quoi inquiéter Thomas Tuchel, qui se veut rassurant sur la capacité de son buteur à monter en puissance au fil des rencontres. "Il était très fort lors des premiers matches amicaux, rappelle l'entraîneur. C'est à tout le monde de s'améliorer, pas seulement à lui. Il doit jouer mieux. Mais il travaille beaucoup défensivement, il est discipliné. Si on ne joue pas assez pour lui, on peut avoir le sentiment qu'il n'est pas en forme. Pourtant, ce n'est pas comme ça. Il reste le même joueur qu'à son arrivée. Il veut toujours marquer et c'est notre objectif de lui donner de bons ballons pour qu'il marque."

La patience du buteur

Contre Saint-Etienne, en finale de Coupe de France, Mauro Icardi n'a touché que 14 ballons pour deux tirs tentés et un seul de cadré. Une faible activité balle aux pieds -habituelle - qui ne pose pas de réels problèmes à son coach : "Ce n'est pas nécessaire pour lui qu'il touche trop de ballons. Il peut attendre. Il a beaucoup de patience." Ce sur quoi l'intéressé précisait dans France Football : "Il n'y a qu'une chose qui m'intéresse : c'est que je sois en position de marquer lorsque le ballon arrive sur moi. Que je touche beaucoup ou peu le ballon, cela m'importe peu. (...) Parfois, je touche vraiment très peu de ballons et je fais quand même un bon match. En Italie, j'étais habitué à cela. Je savais que j'allais finir par avoir une occasion. Je tâche donc de rester concentré quoi qu'il arrive."

Icardi est de ceux qui vivent à travers le but. Et depuis deux matches (ASSE, Celtic), il n'a pas trouvé le chemin des filets. Rien d'alarmant, même s'il espère secrètement retrouver son flaire au plus vite. Pourquoi pas dès vendredi, contre Lyon (21h10).


source: SportMob
Nouvelles connexes