logo
My Profile

Juventus, Buffon : "J'ai forcé la main au PSG pour partir"

Mon 28 October 2019 | 11:40

De retour à la Juventus l'été dernier, l'emblématique gardien de but italien est revenu sur son départ du Paris Saint-Germain.

Gianluigi Buffon est rentré au bercail cet été. Laissé libre par la Juventus à l'été 2018, l'Italien avait décidé de rejoindre le Paris Saint-Germain. Le gardien de but italien a partagé son temps de jeu avec Alphonse Aréola dans les buts et aurait pu rester encore dans la capitale française, puisqu'il disposait d'une offre de prolongation du club parisien. Mais finalement, Gianluigi Buffon a surpris son monde en retournant à la Juventus dans la peau du numéro deux.

Invité de l’émission Tiki Taka sur Italia 1, Gianluigi Buffon est revenu sur son passage au Paris Saint-Germain. Le portier italien a expliqué les raisons de sa venue : "Je suis allé à Paris parce que je ne pouvais pas refuser le genre de proposition sportive et économique que le PSG m'a faite. Quand un club vous appelle comme ça à 40 ans, c'est aussi une fierté. Je voulais vivre une expérience différente et sortir de ma zone de confort".

"Je dois beaucoup à la Juventus"

Le champion du monde 2006 a ensuite indiqué les raisons qui l'ont poussé à partir du Paris Saint-Germain après seulement une année dans la capitale française : "Un soir, j'ai décidé seul de rentrer à la Juve après m'être dit : "Mais à 41 ans, que fais-tu seul ici à Paris alors que ta famille est en Italie ?" J'ai forcé la main au PSG et lorsque la Juventus m'a fait une offre qui me semblait juste, je l'ai immédiatement acceptée".

L'Italien a rendu hommage à la Juventus : "Je remercierai la Juventus pour toute ma vie. Si à 40 ans j'ai eu la chance d'être pris en considération par le PSG, c'est grâce à la Juve qui m'a permis de souffrir, de travailler et de rêver. À la Juve, en tant qu'athlète, je leur dois beaucoup. Ensuite, je dois beaucoup à moi-même et à la nature qui m'a donné un don. Cet été, j'avais un peu peur parce que c'était nouveau pour moi d'être le deuxième gardien de but. J'avais des doutes mais je les ai immédiatement dissipés lorsque j'ai vu des coéquipiers avec qui je partageais une vie. Maintenant, je m'entraîne avec un autre but : maintenant, je me dis que c'est beaucoup plus difficile de défier un adversaire ou un autre gardien de but. Et quand je vois que j'atteins un certain niveau, je me régale et je suis heureux".

Gianluigi Buffon a évoqué son avenir : "En ce moment, je suis dans un état psycho-physique qui me fait encore sentir comme un joueur important. Je n'ai pas envisagé mon avenir mais j'ai aussi la présence d'esprit pour pouvoir m'évaluer moi-même. Quand je me rendrai compte que je ne peux pas jouer comme je le veux, j'irai voir le club et lui dirai que c'est fini. L'équipe nationale ? Ma présence hypothétique n’aurait rien à voir avec cela car il y a un projet jeune qui porte ses fruits. À part Donnarumma, qui est le diamant qui brille le plus, il y a Meret et Sirigu, qui n'est pas aussi jeune que les autres mais joue très bien. Ensuite, il y a les autres comme Gollini et Cragno. Le dernier problème de l'Italie est le gardien de but".


source: SportMob
Related News