logo
My Profile

Arsenal - Guendouzi, les raisons d’une mise à l’écart (et d’un départ probable)

Thu 09 July 2020 | 10:31

Selon les informations de France Football, le comportement de Guendouzi ne passe pas du tout du côté d’Arsenal, où il a été mis à l’écart.

Matteo Guendouzi a-t-il joué son dernier match avec Arsenal lors d’une défaite face à Brighton (1-2) le 20 juin ? Nul ne le sait pour l’instant, toujours est-il que le milieu de terrain n’a plus disputé la moindre minute depuis.

À lire - Arteta s'exprime sur l'avenir d'Özil et Guendouzi

Pire, il a même été mis à l’écart par son entraîneur Mikel Arteta… Pour beaucoup, cette sanction s’expliquait par le geste d’humeur du Français sur son compatriote et adversaire Neal Maupay. Mais il semble plutôt s’agir de l’arbre qui cache la forêt.

D’après France Football, Guendouzi n’en était pas à son coup d’essai lorsqu’il a tenté d’étrangler l’attaquant de Brighton, lequel avait occasionné involontairement la grave blessure de Leno quelques minutes plus tôt.

Guendouzi aurait provoqué les joueurs de Brighton sur leurs salaires

Tout au long de la rencontre, le Tricolore n’aurait cessé d’invectiver ses adversaires, jusqu’à en venir aux insultes et aux provocations sur le salaire… Consternés par l’attitude de leur joueur, les dirigeants d’Arsenal l’ont logiquement convoqué.

Et Guendouzi a passé un sale quart d’heure. Coup sur coup, le board lui a rappelé l’épisode de Brighton, son attitude, ses retards à l’entraînements ou encore son altercation avec l’entraîneur Mikel Arteta lors d’un stage à Dubaï.

Dans le Golfe, l’ancien Lorientais s’était au préalable pris le bec avec son coéquipier Sokratis Papastathopoulos, le coach avait alors pris le parti du Grec et le Tricolore n’a pas apprécié. Le ton est monté (très) haut entre les deux hommes…

David Luiz a tenté de raisonner Guendouzi

D’après France Football, David Luiz aurait également tenté de raisonner Guendouzi. Son message était le même que celui de la direction : un changement d’attitude est nécessaire. Sans succès !

Depuis le départ d’Unai Emery, le milieu de terrain ne se sent plus à sa place chez les Gunners, et les récents épisodes ne font que renforcer sa conviction. La suite des réjouissances ? Une nouvelle réunion prévue en fin de saison, et sans doute un départ dans la foulée…


source: SportMob
Nouvelles connexes