logo
My Profile

Lazio, Luis Alberto : "La tête, c'est 80% du footballeur"

Tue 07 July 2020 | 12:59

Le milieu de terrain espagnol a évoqué sa conception du football et est revenu sur son passage manqué à Anfield entre 2013 et 2016.

Brillant à la Lazio cette saison, Luis Alberto est l'un des grands artisan de la belle saison du club romain, deuxième de Serie A, et longtemps à la lutte pour le titre avec la Juventus. Mais avant de briller en Serie A, le milieu de terrain espagnol a lamentablement échoué en Premier League du côté de Liverpool. Passé chez les Reds entre 2013 et 2016, Luis Alberto n'a joué que douze matches n'inscrivant pas le moindre but. Passé depuis par Malaga et la Corogne, l'Espagnol a confessé dans une interview accordée à France Football, que son passage raté à Liverpool était un peu de sa faute.

Lazio - Simone Inzaghi croit toujours au titre

"Je pense que c'est un peu ma faute. Je n'ai pas fait tout ce qui était nécessaire pour être à mon niveau en termes de travail et de concentration. Ce que j'aurais dû faire à 20 ans, je n'ai pu le faire qu'à 25 ans. C'est dommage, j'ai perdu quelques années. J'ai 27 ans maintenant. J'essaie d'en tirer le meilleur parti et je pense qu'il reste beaucoup de temps pour continuer à m'amuser.  J'ai quitté l'Espagne rapidement, et surtout un contexte, au sein de l'équipe B de Barcelone. A Liverpool, je me suis bien adapté, mais ça s'est produit petit à petit. J'ai fini par atteindre un bon niveau, avec la possibilité de jouer un peu. Malheureusement, nous n'avons pas eu la chance de gagner la Premier League", a raconté le milieu de la Lazio.

"En tant que meneur de jeu, on joue plus avec la tête qu'avec les pieds"

Luis Alberto a vu ses statistiques augmenter à nouveau lors de la campagne 2019-20, avec six buts et 16 passes décisives enregistrées lors de ses 34 apparitions avec la Lazio. Il est lié au club italien jusqu'à l'été 2022. Le milieu de terrain espagnol a franchi un cap cette saison et au moment de l'expliquer, ce dernier est lucide. Luis Alberto a évoqué sa conception du football et considère que la très grande majorité se joue dans la tête.

Inter-Bologne (1-2) - Renversés, les Nerazzurri manquent le coche

"La tête, c'est 80% du footballeur. Si tu as la tête libre, que tu ne penses qu'à ce que tu dois faire, ça t'aide à un point qu'on ne peut imaginer. C'est 70-80 % de notre jeu. Et si à cela tu ajoutes la connaissance, la concentration, l'envie de devenir plus fort, c'est tout cet ensemble qui nous donne de la confiance et nous conforte. C'est ce qui m'a manqué dans les moments difficiles de mon parcours", a expliqué le milieu de la Lazio.

"Le rôle de numéro 10 ? On nous demande de nous extirper de la densité, de trouver des choses et des espaces que d'autres ne peuvent pas faire ou même voir. Notre rôle, c'est d'obtenir deux petites secondes d'avance pour créer une situation et tromper la lecture de l'adversaire. Le plus important, c'est ce temps d'anticipation pour trouver un déséquilibre dans l'équipe adverse et en profiter. Ensuite, c'est une question de choix : avancer, passer, orienter... C'est ce qu'il y a de plus compliqué dans ce rôle. En tant que meneur de jeu, on joue plus avec la tête qu'avec les pieds. Pour une raison très simple, déjà : on est très souvent moins rapides que les autres. C'est aussi une question d'œil et de prise d'information", a conclu Luis Alberto.


source: SportMob
Nouvelles connexes