logo
My Profile

Tottenham - La sortie médiatique musclée de José Mourinho

Tue 23 June 2020 | 8:55

L'entraîneur des Spurs a rappelé à Paul Merson que la plupart de ses collaborations avec ses attaquants ont été particulièrement gages de réussites.

Entraîneur à succès il y a de cela quelques années, José Mourinho peine désormais à retrouver sa gloire d'antan. Néanmoins, l'entraîneur de Tottenham, arrivé la saison dernière pour succéder à Mauricio Pochettino, n'en demeure pas moins un expert des sorties médiatiques, lui qui a pour habitude de faire parler de lui par ses propos tranchants et ses réponses parfois cinglantes. Dernière en date, une réponse à une critique du consultant anglais Paul Merson. Et celle-ci vaut le détour... 

"J'ai eu quelques attaquants qui n'étaient pas si mauvais"

En effet, le Portugais ne s'est pas fait prier pour rappeler au consultant, lequel avait estimé qu'Harry Kane n’aura jamais de grandes statistiques sous ses ordres, ses fructueuses collaborations passées. Bien entendu, non sans une certaine arrogance et pour le plus grand bonheur des médias britanniques.

"Pour vous éviter de perdre du temps, je peux vous dire que j'ai eu quelques attaquants qui n'étaient pas si mauvais. J'ai eu un gars nommé Drogba. Il a joué pour moi pendant 4 saisons, il a marqué 186 buts, ce qui fait une moyenne de 45 buts par saison. J'ai eu un autre gars nommé Benzema qui n'était pas si mal. Il a joué 3 saisons avec moi. Il n'était pas toujours titulaire parce qu'il était assez jeune. Il a marqué 78 buts en 3 saisons pour moi, ce qui donne 26 buts par saison en moyenne", a d'abord rappelé Mourinho. 

"J'en ai eu un autre qui s'appelle Milito. Il a joué une saison avec moi, il a marqué 30 buts et remporté 3 titres. (...) Un autre a joué une saison et demie avec moi. C'était un grand gars du nom de Zlatan. Il a marqué 58 buts, soit une moyenne de 29 par saison. Donc cher Paul, j'ai beaucoup de respect pour vous. Je pense que Kane n'a aucun problème pour marquer dans mon équipe, surtout lorsqu'il est en forme et qu'il a le rythme de la compétition", a ensuite avancé le technicien. Voilà qui a le mérite d'être clair. 


source: SportMob
Nouvelles connexes