logo
My Profile

Equipe de France - Didier Deschamps confie son admiration pour Joachim Löw

Tue 16 June 2020 | 13:01

Le sélectionneur de l'équipe de France se dit "admiratif" du parcours de Joachim Löw à la tête de la sélection allemande.

Dans un entretien croisé réalisé par la FFF et la Fédération allemande (DFB), Didier Deschamps et Joachim Löw évoquent le report de l'Euro et l'état de forme de leur équipe. Les deux sélectionneurs parlent aussi l'un de l'autre. L'occasion pour Didier Deschamps de dire tout le bien qu'il pense de son homologue allemand, en poste depuis le 12 juillet 2006, soit 181 matches et une Coupe du monde remportée en 2014. 

"Il a été critiqué après la Coupe du monde 2018, comme cela arrive souvent à un entraîneur, après un échec", rappelle le sélectionneur de l'équipe de France. Et il ajoute : "Vous croyez que Joachim, qui était le meilleur en 2014, ait pu devenir le plus mauvais quatre ans plus tard ? Personnellement, je ne le pense pas. Son parcours plaide largement en sa faveur. Avec Joachim, la compétence est là, ça ne fait aucun doute. Je suis admiratif de son parcours, qui l’a conduit, en 2014, au titre mondial. Sur le plan humain, c’est quelqu’un d’accessible, de sympathique, qui a toujours fait preuve d’humilité."

"La France ? Le plus haut niveau mondial"

Ce mardi 16 juin, les Bleus auraient dû donner le coup d'envoi de leur Euro à Munich contre l'Allemagne. Un match de très haut-niveau que les Allemands avaient commencé à préparer depuis de longs mois. "Nous avons commencé à analyser l’Équipe de France dès le tirage au sort, le 30 novembre 2019. Mais avec la France, rien ne sert d’aller dans les détails. La France reste la France, répond Joachim Löw. C’est le plus haut niveau mondial."

"Elle dispose toujours d’une très bonne équipe et fait toujours partie des meilleures nations d’Europe et du monde. À eux seuls, les noms des joueurs en disent déjà long. De Fontaine, Platini, Giresse, Tigana, Vieira, Henry, Lizarazu, à Pogba, Kanté, Griezmann, Coman ou Mbappé. Et Deschamps, bien évidemment (rire). Didier était un joueur exceptionnel. Un meneur, qui voulait toujours gagner. Il dégageait une incomparable mentalité de gagneur. C’est visible dans son équipe."

Les compliments sont nombreux pour l'un comme pour l'autre. Quant à leurs retrouvailles au championnat d'Europe, il faudra attendre l'an prochain, donc, puisque la compétition a été reportée à 2021 en raison de la pandémie de Covid-19.


source: SportMob