logo

PSG - Thiago Silva, le départ d'une légende au talon d'Achille

Tue 09 June 2020 | 10:43

Capitaine du club, Silva ne prolongera pas l'aventure au PSG. Un départ au goût amer pour un joueur devenu légende, dont l'aventure a été mouvementée.

Prestance, élégance, sérénité, solidité... Les mots ne manquent pas quand il s'agit de définir les qualités de Thiago Silva. Arrivé au PSG en 2012 en provenance de l'AC Milan, le défenseur central n'est pas resté bien longtemps dans l'ombre de Zlatan Ibrahimovic, arrivé avec lui dans un package de luxe portant la signature de Leonardo. Se faisant surnommer "Ô Monstro", le Brésilien avait en effet rapidement impressionné tout son monde dans l'Hexagone. 

Thiago Silva, une légende au talon d'Achille 

Brillant par son sens de l'anticipation, sa faculté à défendre debout et sa sérénité communicative, Thiago Silva, alors considéré comme l'un des meilleurs du monde à son poste, ne s'imaginait probablement pas rester aussi longtemps à Paris, lui qui suscitait les convoitises de clubs plus prestigieux, le FC Barcelone en tête de file. Huit années, plus de 300 matches joués, 17 buts marqués et 24 titres remportés plus tard, l'aventure touche finalement à sa fin pour celui qui est désormais âgé de 35 ans. Pas de prolongation au programme malgré des appels du pied répétés et une rupture annoncée laissant forcément un goût d'inachevé... Le paradoxe Thiago Silva. 

Longtemps irréprochable, parfois héros, comme cela avait été le cas sur la pelouse de Stamford Bridge en 2015, quand il avait qualifié le PSG en quarts de finale de la Ligue des Champions aux dépens des Blues de Chelsea, Thiago Silva a aussi été la cible régulière de certaines critiques. Capitaine emblématique du club, il lui a souvent été reproché de ne pas être en mesure d'élever son niveau de jeu lors des très grands rendez-vous. Problème, c'est justement pour le voir porter haut et fort le projet du club sur la scène européenne que les Franciliens n'avaient pas hésité à débourser la somme de 42 millions d'euros durant l'été 2012... Et ces critiques ne s'arrêtent pas aux simples frontières de la France. Au contraire, celles-ci sont encore plus acerbes au Brésil, où l'on ne digère toujours pas le fiasco du Mondial 2014.  

L'historique défaite face au FC Barcelone (6-1), l'humiliante élimination face à Manchester United en 2019 ou encore son carton rouge reçu face à Valenciennes en 2013, lequel avait provoqué la rage de son directeur sportif Leonardo dans les travées du Parc des Princes, précipitant la départ de ce dernier vers de nouveaux horizons... Trois tâches indélébiles dans son CV parisien. Si son importance dans le développement express du PSG ne se discute pas, force est de constater que le bilan du Brésilien, initialement venu pour remporter la C1, est paradoxalement sujet aux discussions. Qualifié pour les quarts de finale de la compétition, il aura une ultime chance d'y parvenir en cette fin de saison avec le PSG, son agent ayant rappelé son souhait de lutter pour cet ultime objectif. Une chose est sûre, il faudra probablement attendre des années avant que la Ligue 1 ne recroise la route d'un tel ovni au poste de défenseur central. Même les plus grands champions ont leurs failles, et Thiago Silva est assurément de ce rang. 


source: SportMob