logo
My Profile

LDC - Le Bayern et la Juve se font peur, City et Tottenham déroulent

Tue 22 October 2019 | 21:12

La soirée a été mouvementée en C1 sur les différentes pelouses ce mardi soir. Le Bayern et la Juve se sont fait peur, City et Tottenham ont déroulé.

Deuxième du groupe D au coup d'envoi suite à la victoire de l'Atlético de Madrid face au Bayer Leverkusen un peu plus tôt dans la soirée, la Juventus Turin n'a pas été en mesure de reprendre sa place de leader ce mardi soir, face à une surprenante équipe du Lokomotiv Moscou. Malgré les présences de ses stars en attaque, telles que Cristiano Ronaldo et Paulo Dybala, la Vieille Dame a été surprise en première période par un but de Mirantchouk à la 30ème minute de jeu. Méconnaissable, l'équipe entraînée par Maurizio Sarri a d'abord manqué d'imagination, avant de céder face au réalisme des visiteurs. Heureusement pour les Italiens, le talent de Paulo Dybala a fait la différence en fin de rencontre. Auteur d'un doublé salvateur aux 77e et 79e minutes de jeu, l'Argentin a évité à la Juve une réelle désillusion ce mardi soir. 

Devant ses supporters, Manchester City a aussi été surpris en premier lieu par une équipe de l'Atalanta Bergame qui ne s'est pas privée d'ouvrir le score sur un pénalty tranformé par Malinovsky à la 28ème de jeu. Un but qui a néanmoins permis aux hommes de Pep Guardiola de se réveiller, avec un Sergio Aguero en meneur d'hommes. L'Argentin a d'abord inscrit le but égalisateur à la 34ème minute de jeu, avant d'y aller de son doublé pour permettre aux Anglais de prendre les devants, de nouveau sur un pénalty (38ème). En seconde période, Raheem Sterling a fait encore mieux que Sergio Aguero en signant un triplé face à des Italiens dépassés (58e, 64e et 69e). Un succès qui permet à Manchester City de prendre ses distances sur ses poursuivants, déjà relégués à 5 points au classement. 

Impressionnant lors de sa dernière sortie en Ligue des Champions, le Bayern Munich, qui était allé s'imposer très largement (2-7) sur la pelouse d'une équipe de Tottenham pourtant finaliste de la dernière édition, n'a pas été très à son aise ce mercredi soir, en Grèce. Bousculés par des locaux entreprenants et portés par des supporters en feu, les Bavarois ont concédé l'ouverture du score à la 23ème minute de jeu, moment choisi par El-Arabi pour les sanctionner. Mais comme à son habitude, le Bayern s'en est remis à son buteur local en la personne de Robert Lewandowski, auteur de l'égalisation dix minutes plus tard. Un costume de sauveur que le Polonais a encore endossé en seconde période, en doublant la mise sur une action de renard des surfaces. Après la démonstration de force de Robert Lewandowski, c'est le Français Corentin Tolisso, entré en jeu quelques minutes plus tôt, qui a inscrit le troisième but des siens sur une merveille de frappe à l'entrée de la surface, avant que les locaux ne réduisent le score en fin de match sur une frappe contrée de Guilherme trompant la vigilance d'un Manuel Neuer médusé. 

Laminés par le Bayern Munich il y a quelques semaines, les Spurs ont parfaitement rectifié le tir ce mardi soir, face à l'Etoile Rouge de Belgrade. Il faut dire que les Anglais se sont facilité la tâche en marquant très tôt par l'intermédiaire de leur attaquant vedette qu'est Harry Kane. Un but inscrit à la 9ème minute, mettant les siens sur de bons rails, à mettre à l'actif de l'attaquant des Three Lions. Toujours en première période, Son a aggravé le score en signant un doublé (16e et 44e) face à des Serbes tout simplement dépassés par ses qualités. Puis, c'est l'Argentin Lamela qui s'est mêlé à la fête en inscrivant un quatrième but à la 57ème minute de jeu. À 20 minutes de la fin du match, Harry Kane a inscrit un doublé, scellant à sa manière une victoire méritée dans les grandes largeurs pour les Spurs. 


source: SportMob
Nouvelles connexes