logo

Karius pas sûr de son avenir à Liverpool, mais en contact avec Klopp

Thu 16 April 2020 | 8:49

Prêté en Turquie par les Reds, le gardien de but a révélé qu'il était toujours en contact régulier avec l'entraîneur allemand.

Loris Karius a révélé qu'il était toujours en contact avec Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, lui qui approche de la fin de son prêt à Besiktas.

Karius, 26 ans, avait rejoint le club turc pour un prêt de deux ans en août 2018. Un prêt qui touche à sa fin. Néanmoins, le gardien de but est sous contrat avec les géants de la Premier League jusqu'en 2022 et a déclaré qu'il avait maintenu le contact avec Klopp.

"J'écris principalement avec l'entraîneur des gardiens John Achterberg. Presque chaque semaine, il est mon premier point de contact", a déclaré Karius à Sport Bild mercredi. "Mais de temps en temps j'écris aussi avec Jürgen Klopp, je suis en bon contact avec tout le monde. Je n'en suis jamais sorti", a-t-il ajouté. 

Le Hertha Berlin a été évoqué comme un point de chute potentiel pour Karius, dont la dernière apparition en compétition pour Liverpool a été sa performance calamiteuse contre le Real Madrid en finale de la Ligue des champions 2018.

Le portier a refusé d'évoquer son avenir, affirmant qu'il y avait encore plus d'incertitude en raison de la pandémie de coronavirus.

"Je ne suis pas impliqué dans la spéculation. Le fait est que j'ai un contrat à Liverpool jusqu'en 2022", a-t-il déclaré. "Et pour le moment, je me concentre sur la saison à Besiktas. Il est beaucoup trop tôt pour parler de l'été, surtout maintenant que personne ne sait exactement quoi faire à cause du coronavirus". 

Karius avait reçu des menaces de mort après la finale de la Ligue des champions et a été largement blâmé pour la défaite de Liverpool, mais il pense qu'il n'a pas réussi à se défendre correctement après avoir été touché par un contact avec Sergio Ramos en début de rencontre. 

"Croyez-moi, j'ai beaucoup appris de cela ! Rétrospectivement, j'aurais dû m'en occuper de manière plus agressive en public", a-t-il déclaré. "J'ai eu une commotion cérébrale après un coup de Sergio Ramos, ce qui a restreint ma vision spatiale. Cela a été clairement établi dans une étude détaillée par l'un des plus grands spécialistes du cerveau au monde. Au début, j'étais heureux de savoir ce qui s'était passé dans ce jeu. Je ne voulais pas le rendre moi-même public". "Lorsque le résultat a été publié, il y avait beaucoup de méchanceté et d'insultes, souvent bien en dessous de la ceinture. Je n'ai jamais utilisé cela comme excuse. Mais quand les gens se moquent de quelqu'un qui s'est gravement blessé à la tête, je ne comprends pas", a enfin confié Loris Karius. 


source: SportMob