logo
My Profile

Jérôme Rothen comprend les déclarations de Karim Benzema

Tue 31 March 2020 | 15:59

L'ancien international français estime que Karim Benzema n'a fait que dire la vérité en se comparant avec Olivier Giroud lors d'un live Instagram.

"On ne confond pas la F1 et le karting. Et je suis gentil. Moi, je sais que je suis la F1" , voici comment Karim Benzema a résumé la situation au sujet de la comparaison entre lui et Olivier Giroud, son concurrent en équipe de France jusqu'en 2015, date de la dernière sélection de l'avant-centre du Real Madrid. 

En cette période de confinement, le quadruple vainqueur de la Ligue des champions effectue des lives sur Instagram tous les dimanches soir avec des amis et des personnalités. Et certaines de ses déclarations ne manquent pas d'être largement reprises et commentées. On se souvient notamment de sa prise de position pour défendre les intérêts de Valère Germain. Si beaucoup regrettent ses commentaires à l'encontre d'Olivier Giroud, Jérôme Rothen approuve. 

"Ça choque qu’il le dise ?"

"Moi, ça ne me choque pas du tout parce qu’il a dit la vérité tout simplement. Il faut arrêter avec le footeux qui n’a pas le droit de parler, ni de dire ce qu’il pense. A l’arrivée, tout le monde va se faire ch... Tout le monde le pense et le sait qu’il y a trois classes d’écart entre Giroud et Benzema. Et ce n’est pas rabaisser Giroud. Même Karim le dit dans l’interview : Giroud a une carrière fantastique, il a gagné des titres. Si tu me parles de qualités intrinsèques entre Giroud et Benzema, il y a trois mondes d’écart. Ça choque qu’il le dise ?", a expliqué l'ancien joueur du Paris Saint-Germain et de l'EDF, devenu membre de la Dream Team RMC. 

"Je pense qu’il aurait eu un peu plus de respect sur la façon de s’exprimer s’il y avait eu une vraie complicité entre Giroud et Benzema. Ce n’est pas le cas. Je ne vais pas parler de ce que je ne sais pas mais ce n’était pas l’entente folle entre les deux. Il ne l’a pas insulté et dit même qu’il a gagné des titres et bravo à lui. Il met ça en avant, il ne le rabaisse pas, il ne dit pas que c’est un tocard", a ensuite ajouté Jérôme Rothen. Pas sûr que Didier Deschamps pense la même chose. 


source: SportMob