logo
My Profile

Di Maria: "J'ai déchiré la lettre du Real Madrid me disant de manquer la finale de la Coupe du monde"

Mon 30 March 2020 | 17:02

Le club espagnol voulait que l'ailier évite d'aggraver sa blessure en finale de la Coupe du monde car ils voulaient le vendre l'été suivant.

Angel Di Maria a révélé qu'il avait déchiré une lettre du Real Madrid lui demandant de rater la finale de la Coupe du monde 2014 avec l'Argentine. Angel Di Maria a toujours été titulaire dans la campagne de l'Albiceleste au Brésil jusqu'à ce qu'il subisse une blessure musculaire dans la première période du quart de finale contre la Belgique. Il a manqué la victoire en demi-finale contre les Pays-Bas a fini par être remplaçant sans entrer en jeu alors que son équipe a perdu 1-0 après la prolongation contre l'Allemagne en finale du tournoi.

PSG, Di Maria vit très mal le confinement

L'ailier dit qu'il était déterminé à faire l'équipe pour la finale contre l'équipe de Joachim Low, mais Madrid a finalement réussi. "Les trois seules personnes qui connaissent la vérité sont le docteur Daniel Martinez, et l'entraîneur Alejandro Sabella et moi", a déclaré Di Maria dans une interview à Telefe. "J'ai eu une déchirure dans le match contre la Belgique, j'étais à environ 90%. La jambe n'était pas totalement droite, mais je voulais jouer et je m'en fichais de tout si je ne rejouais plus".

"Je n'étais pas à 100%"

"C'est l'une des choses qui m'ont été dites, mais pour moi, c'était la finale de la Coupe du monde, c'était ma finale. Je savais que le Real Madrid voulait me vendre, et donc la lettre est arrivée. Daniel m'a dit que c'était du Real Madrid, mais je ne voulais même pas la regarder et je l'ai déchiré. Je suis allé parler à Alejandro et je lui ai dit, en pleurant, que je n'étais pas à 100%. Je savais qu'il m'aimait et qu'il voulait que je joue, mais il cherchait la meilleure solution pour l'équipe", a ajouté l'Argentin.

PSG, Di Maria meilleur créateur d'Europe

"J'allais recevoir une injection. Je voulais essayer. Mais, il a décidé de faire jouer Enzo Perez à ma place". Le joueur de 32 ans, qui joue désormais pour le Paris Saint-Germain, est préoccupé par la pandémie de coronavirus qui a coûté la vie à plus de 30 000 personnes et infecté plus de 690 000 personnes à travers le monde. Avec le football européen au point mort, Di Maria et sa famille s'assurent de rester à la maison pour minimiser le risque de contracter Covid-19.

"Ce que nous vivons est fou, nous ne passons pas un très bon moment. Nous sommes isolés depuis 14 jours. Il nous reste deux jours à la demande du club. Nous sommes allés au supermarché une seule fois et sommes revenus, car nous ne voulons pas exposer nos filles. Heureusement, avec les appels vidéo, nous pouvons parler avec la famille en Argentine tous les jours et cela nous donne plus de tranquillité d'esprit", a conclu Angel Di Maria.


source: SportMob