logo
My Profile

Coronavirus - Maracineanu : "Un dérogation pour les sportifs est inenvisageable"

Wed 18 March 2020 | 7:18

La ministre des Sports indique qu'une dérogation pour permettre aux sportifs de haut niveau de continuer à s'entraîner est aujourd'hui impossible.

Alors que certaines équipes avaient décidé de continuer à s'entraîner malgré la suspension du championnat de France jusqu'à nouvel ordre, depuis l'allocution du président Emmanuel Macron, provoquant le confinement de la population française pendant quinze jours, à minima, ce n'est désormais plus possible. L'ensemble des clubs du football français sont totalement à l'arrêt pour une durée d'au moins deux semaines et les joueurs devront donc trouver un moyen de rester en forme.

Coronavirus - Un cas positif au Hertha Berlin, le club en quarantaine

Invité par RMC Sport, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu a assuré qu'une dérogation permettant aux sportifs de s'entraîner normalement est impossible à l'heure actuelle : "Aujourd'hui, c'est quelque chose d'inenvisageable. La consigne est claire: quinze jours de confinement pour tout le monde, y compris pour les sportifs. J'en appelle sens de la responsabilité et l'exemplarité des sportifs qui doivent clairement prendre une pause dans leur préparation".

"On accompagnera les sportifs"

"Ce qui peut être considéré comme un handicap doit être transformé en atout. On fait appel à l'inventivité des entraîneurs, des cadres techniques, des fédérations pour transformer cela en un point de préparation positif, pour ne pas faire culpabiliser les athlètes, pour aussi leur donner l'opportunité de faire autre chose", a ajouté la Ministre des Sports. Roxana Maracineanu promet d'aider les sportifs à pouvoir s'entretenir malgré le confinement.

Coronavirus: Sans football, le président de Trabzonspor met en garde contre les divorces

"On donnera tous les outils nécessaires à un entretien physique, voire sportif et mental en confinement. On mettra les moyens qu'il faut pour, par exemple, leur faire acheminer du matériel de musculation pour ceux qui n'en ont pas. On mettra en contact des préparateurs mentaux avec les sportifs qui n'en ont pas. On accompagnera les entraîneurs qui sont aussi inquiets et n'arrivent pas à sortir de l'urgence sportif et de cette culture où l'on pense que 15 jours d'arrêt c'est la fin du monde", a promis la Ministre des Sports.

Enfin, à l'image de ce qui s'applique pour l'ensemble de la société, elle considère que les sportifs peuvent évoluer en "télétravail" pendant un laps de temps : "Le télétravail sportif est possible. Les sorties en plein air durant cette période de confinement sont conditionnées par la distance qui nous sépare du domicile et par la durée. Le message que l'on passe, c'est clairement: restez chez vous. Inventez une nouvelle manière de vous entraîner, de communiquer avec vos athlètes et de les garder en activité et en confiance".


source: SportMob