logo

Coronavirus - Le Sommer : "Arrêter le football, c'est du bon sens"

Mon 16 March 2020 | 12:02

L'attaquante de l'Olympique Lyonnais a évoqué la situation actuelle et une possible reprise de la saison après la crise sanitaire.

Samedi dernier, Eugénie Le Sommer aurait dû mener l'attaque de l'équipe féminine de l'OL pour affronter le PSG à Jean-Bouin dans le choc pour le titre de la D1 Arkema, mais les championnats ont été suspendus en raison du développement dangereux de l'épidémie de Coronavirus. Dans une interview accordée à L'Equipe, Eugénie Le Sommer est revenu sur la suspension du football en raison du Coronavirus et a raconté comment elle vit cette trêve forcée en faisant bien attention de ne pas être contaminé.

Coronavirus - Boy de la Tour "convaincue" que la Ligue 1 ira à son terme

"Je vis la situation comme beaucoup de Français. Tout tourne au ralenti, c'est bizarre. C'est une situation inédite et personne ne sait comment cela va se passer. On essaie au maximum de respecter les consignes et les procédures. On était en sélection quand les choses se sont accélérées. On a voyagé par le train, mais on nous a demandé de ne pas avoir de contact avec les supporters, contrairement à d'habitude. Puis on a eu le huis-clos. Au fur et à mesure, on a pris conscience de la gravité de la situation", a expliqué l'attaquante des Bleues.

"S'il y a un cas positif, cela changera tout pour nous"

Eugénie Le Sommer indique que l'arrêt du football relève du bon sens : "Oui, j'étais favorable à l'arrêt des compétitions. C'est normal que les compétitions soient arrêtées. La situation mondiale est grave. C'est du bon sens. L'épidémie est là et les risques sont présents. C'était la juste décision. La seule priorité maintenant, c'est que l'épidémie ne progresse pas de plus en plus vite et qu'on retrouve une situation normale, même si on sait que cela peut prendre du temps. Mais il y a un danger : on peut se transmettre le virus très facilement entre nous parce qu'on a beaucoup de contacts, et par rapport aux supporters, concentrer autant de monde dans un petit espace, cela multiplie les risques".

Lyon, Aulas veut "une saison blanche" en Ligue 1

"On s'est entraînés normalement vendredi. On essaie de faire attention. Pour l'instant, nos entraînements sont maintenus. On ne sait pas comment évoluera la situation. Dans tous les cas, on suivra les préconisations. On n'a pas eu de cas positif, mais s'il y en a un, ça changera tout, on sera en quarantaine et on ne sortira plus de chez nous. Il faut éviter d'en arriver-là,. Au départ, on nous disait que les personnes de notre tranche d'âge n'étaient pas les plus touchées. Mais en fait, il semble que la tranche d'âge ne soit pas un obstacle. Et le plus important, c'est de ne pas le transmettre si on l'a", a ajouté l'attaquante de l'OL.

Eugénie Le Sommer admet que la fin de saison s'inscrit en pointillés : "La saison peut-elle s'arrêter ? On ne sait pas du tout quand l'épidémie va régresser. Donc c'est forcément l'incertitude totale pour les compétitions. On attend demain pour avoir les directives de l'UEFA. Le principal c'est le contrôle de l'épidémie. Les compétitions reprendront quand la situation sanitaire sera redevenue normale. C'est impossible de savoir ce qu'il va se passer. (...) Peut-être que notre prochaine rencontre sera dans deux mois ou plus".


source: SportMob
Nouvelles connexes