logo

PSG-Dortmund (2-0) - Le PSG rompt la malédiction et retrouve les quarts

Wed 11 March 2020 | 21:54

Dans un contexte compliqué, le PSG a pris le meilleur sur le Borussia Dortmund pour se qualifier pour les quarts de la Ligue des champions (2-0).

C'est une soirée dont les supporters parisiens se souviendront. Tout d'abord en raison de l'ambiance incroyable qu'ils ont offert à leurs joueurs lors de leur arrivée au stade avant une rencontre pourtant disputée à huis-clos. Sur le parvis du Parc des Princes, fumigènes, feux d'artifice et chants ont accompagné le bus des hommes de Thomas Tuchel.

Pour le résultat, ensuite. Parce que trois semaines après une prestation manquée et une défaite dans la Ruhr lors du match aller (2-1), Neymar et ses coéquipiers ont offert un autre visage pour aller chercher leur qualification en quarts de finale. Une première depuis la saison 2015-2016, soit une éternité pour ce PSG-là.

Malgré ce contexte, rendu d'autant plus compliqué par les nombreuses absences (auxquelles s'ajoutait Mbappé, remplaçant car malade), les Parisiens prenaient le contrôle du ballon dès les premières minutes de jeu. Il fallait toutefois attendre 25 minutes avant de voir une première grosse occasion, avec ce ballon en profondeur de Di Maria, mais Edinson Cavani butait sur Burki (25e).

La domination parisienne se concrétisait finalement quelques minutes plus tard. Oublié par la défense allemande, Neymar reprenait victorieusement d'une tête plongeante un corner de Di Maria pour délivrer le banc rouge et bleu (28e). Dortmund mettait alors davantage le pied sur le ballon mais ne parvenait pas à revenir malgré quelques situations intéressantes.

Et alors que l'on se rapprochait du retour aux vestiaires, une dernière action parisienne voyait Pablo Sarabia centrer depuis la droite de la surface pour le bout du pied d'un Juan Bernat une nouvelle fois buteur sur la scène européenne (45e+1).

Une fin de match sous pression

Un scénario jusqu'alors parfait pour les champions de France, qui prenaient l'avantage sur leurs adversaires avant la pause. En seconde période, Angel Di Maria sollicitait Burki sur un coup-franc lointain, mais Paris reculait progressivement et laissait le contrôle de la rencontre aux protégés de Lucien Favre. Kylian Mbappé remplaçait Sarabia pour tenter de profiter des occasions de contre (63e), mais Jadon Sancho et les siens accuentuaient la pression dans les vingt dernières minutes.

La fin de match était tendue et Emre Can déclenchait une échauffourée après une grosse faute sur Neymar et un geste d'humeur sur le Brésilien. Une réaction qui valait un carton rouge au milieu de terrain allemand et des cartons jaunes pour le n°10 du PSG ainsi que Di Maria, venu du banc pour se mêler à la bagarre et qui sera suspendu lors du quart de finale aller.

Les Parisiens retenaient leur souffle jusqu'au bout du temps additionnel mais après trois éliminations à ce stade de la compétition face au Barça, au Real Madrid et enfin Manchester United la saison passée, les voilà qui renouent enfin avec les quarts de finale. Les joueurs de Thomas Tuchel pouvaient laisser éclater leur joie.


source: SportMob
Nouvelles connexes