logo
My Profile

Dortmund, Haaland : "Je n'aime pas être comparé aux autres"

Wed 11 March 2020 | 10:53

Doté d'une grande confiance en lui, l'attaquant norvégien ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et veut marcher dans les pas des plus grands.

Auteur d'un doublé face au Paris Saint-Germain au match aller, Erling Haaland espère reproduire une telle performance ce mercredi soir au Parc des Princes. Véritable phénomène, le Norvégien a mis l'Europe a ses pieds du haut de ses 19 ans grâce à ses performances avec le RB Salbzourg et confirme sous les couleurs du Borussia Dortmund. Dans une interview accordée à France Football, Erling Haaland a affiché ses ambitions et confesse être un éternel insatisfait en quête d'un avenir radieux.

Dortmund, Haaland : "Rien ne me fait peur"

"On parle de moi à l'étranger ? C'est sympa à entendre, ça veut dire que je fais des bonnes choses. Mon changement de statut, c'est sympa à vivre, mais moi tout ce que je veux c'est profiter à fond du foot, et si derrière, il se passe ce genre de choses, tant mieux. Un éternel insatisfait ? Complètement. Si je ne marque pas, je ne suis pas content. Mais ça va quand même dépendre de ma performance. C'est ce que je vais regarder en premier. J'ai toujours envie d'être meilleur et de faire toujours plus pour progresser", a expliqué l'attaquant du BVB. 

"Surpris de mon niveau actuel ? Non. Depuis que je suis petit, je savais que je serais capable de réaliser ces performances. Je savais que je pourrais faire des différences. Et je sais aussi que je pourrai faire encore mieux dans l'avenir. Je suis certain de pouvoir devenir meilleur, c'est sûr. (...) J'arrive le premier à l'entraînement et je repars le dernier donc mes coéquipiers m'appellent "la Machine" ? J'essaie de travailler aussi dur que possible pour devenir le meilleur footballeur qui soit. Donc, je travaille beaucoup, le plus dur possible. Aussi dur que mon corps puisse l'endurer", a ajouté Erling Haaland.

"Thiago Silva est une légende"

Le Norvégien confirme les propos de son premier entraîneur qui avait dit que son mental a fait la différence dans sa carrière : "C’est vrai, mon mental c’est quelque chose de très fort chez moi. Je suis très fort mentalement. Si je doute de moi ? Non, jamais. D’où me vient cette confiance ? De tous les coaches que j’ai eus dans ma carrière. Que ce soit chez les jeunes ou plus tard chez les professionnels. C’est aussi grâce aux personnes qui m’entourent et qui sont vraiment importantes. Après, c’est aussi beaucoup moi. J’ai confiance en moi. Toujours. Rien ne me fait peur. Si, je déteste les serpents. C’est tout".

Dortmund, Haaland explique sa célébration en mode méditation face au PSG

Erling Haaland est conscient qu'il a encore une belle marge de progression : "Un point faible, ce que je dois améliorer ? Pleins de choses ! Mon pied droit, mon jeu de tête, ma technique, mon pied gauche, ma façon de penser sur le terrain, mes mouvements, tout. J'ai encore beaucoup de travail à accomplir. Est-ce que je ressemble plutôt à Zlatan ou à CR7 ? Je ne sais pas. Je n'aime pas me comparer aux autres. Je veux être moi. C'est déjà bien. J'aime les deux. Ils font partie de mes idoles. C'est aussi grâce à eux que je joue au football". 

Le Norvégien a dominé son vis-à-vis, Thiago Silva, lors du huitième de finale aller de Ligue des champions. Mais l'attaquant du Borussia Dortmund a une grande admiration pour la carrière de l'international brésilien qu'il voit comme une référence à son poste : "C'est très difficile de jouer contre Thiago Silva. C'est un grand joueur, avec une grande carrière. C'est même l'un des meilleurs joueurs à son poste. Pour moi, c'est une légende".


source: SportMob