logo

Manchester United-Manchester City (2-0) - Les Red Devils s'offrent le derby

Sun 08 March 2020 | 18:26

Déjà vainqueurs lors du match aller, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer l'ont encore emporté dans le derby de Manchester ce dimanche (2-0).

7 décembre 2019. Dominés la majeure partie de la rencontre, les joueurs de Manchester United réussissent le gros coup sur la pelouse de l'Etihad Stadium grâce notamment à la vitesse du duo Rashford-Martial. Trois mois plus tard, les joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer sont parvenus à reproduire la performance, cette fois-ci devant leurs supporters.

Malmenés en début de rencontre, les Red Devils laissaient passer l'orage, concrétisé par cette première occasion pour Raheem Sterling (10e). Mais après une première demi-heure compliquée, United rentrait peu à peu dans son match.

Parti de la gauche après un superbe contrôle pour éliminer Fernandinho, Anthony Martial choisissait l'option individuelle et butait sur Ederson (28e). Ce n'était que partie remise pour l'international tricolore, qui ouvrait le score deux minutes plus tard sur un coup-franc rapidement joué par-dessus la défense par Bruno Fernandes (30e).

Un but qui avait le mérite de mettre les Red Devils en confiance et dans le sillage d'un Anthony Martial très en jambes, ces derniers dominaient la fin de première période, sans pour autant parvenir à faire le break.

Si après la pause le but d'Aguero était refusé pour hors-jeu (48e) et que Martial était tout proche de profiter d'un mauvais contrôle d'Ederson pour doubler la mise (49e), ce sont bien les Citizens qui mettaient peu à peu la main sur le match. David De Gea devait s'employer sur une frappe de Foden (56e) tandis que le détonateur Ryad Mahrez entrait dans le couloir droit pour voir Sterling échouer à marquer sur son centre parfait (75e).

En face, Manchester United continuait de procéder en contre et Daniel James sollicitait Ederson après un crochet dévastateur sur le très emprunté Otamendi (70e). Malgré la forte pression des Citizens tout au long du dernier quart d'heure, la défense de Manchester United tenait bon pour revenir à trois points de Chelsea et de la quatrième place.

Et c'est finalement sur une relance rapide mais manquée d'Ederson à la main que Scott McTominay venait mettre fin au suspens au bout d'un temps additionnel interminable (90e+6).


source: SportMob