logo
My Profile

Les supporters de Bundesliga protestent contre la fédération allemande

Sat 07 March 2020 | 17:44

Les supporters en Allemagne ont continué à protester contre la fédération et les décisions prises à leur encontre.

Les supporters de la Bundesliga continuent de viser la Fédération allemande de football (DFB), avec encore plus de banderoles insultantes déployées lors des matches du championnat ce samedi.

Le propriétaire controversé de Hoffenheim, Dietmar Hopp, reste également une cible pour les supporters mécontents des clubs rivaux. Lui et la DFB ont figuré en bonne place dans les manifestations qui ont de nouveau émergé lors de la dernière série de rencontres. Les matches à Schalke, Freiburg, Hertha Berlin et Wolfsburg ont tous été marqués par des mouvements protestataires.

Rummenigge : "J'ai honte de ce qui s'est passé"

Pour rappel, les supporters du Borussia Dortmund ont récemment fait face à des sanctions pour avoir agi contre les autorités allemandes du football. La rencontre du Bayern Munich avec Hoffenheim le week-end dernier a été interrompue lorsque les supporters ont insulté Hopp avec des banderoles infamantes concoctées à l'occasion.

Les champions d'Allemagne ont vu leur dernière sortie virer à un vrai chaos et les joueurs s'étaient retirés du terrain avant que le chronomètre ne retentisse, pour ensuite revenir et s'adonner à un toro avec leurs footballeurs adverses. Une initiative en guise de réponse de la part de ceux qui font le spectacle. Des personnalités fortes du Bayern se sont ensuite prononcées en faveur d'actions fortes contre la minorité qui sème le trouble et ont présenté leurs excuses à Hopp.

L'homme d'affaires milliardaire a irrité les adeptes d'autres clubs pour avoir soi-disant acheté le succès. Les fans de Schalke l’avaient également dans leur collimateur et ils l'ont montré lorsqu'ils ont accueilli Hoffenhaim, avec un message en réponse au Bayern qui disait : "Dietmar Hopp reste le fils d’une pute". "Nous nous excusons aussi auprès de toutes les putes de les avoir associées à M. Hopp", pouvait-on également lire sur les banderoles.


source: SportMob