logo

OL-PSG (1-5) - Un Paris aux deux visages se qualifie pour la finale

Wed 04 March 2020 | 22:20

Longtemps bousculé par l'OL, le PSG a finalement fait la différence grâce à ses individualités et s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France.

C'était une affiche digne d'une finale, qui se jouait sur la pelouse du Groupama Stadium, ce mercredi soir. Peu emballant, souvent bousculé et finalement largement victorieux, le Paris Saint-Germain s'est imposé face à l'Olympique Lyonnais, dans ce qui n'était bien qu'une demi-finale de Coupe de France. Les Parisiens ont en effet décroché leur précieux billet pour le Stade de France au terme d'une fin de match aboutie, après une prestation collective laissant globalement à désirer. 

Paris ronronne, Lyon en profite

En début de rencontre, Lyonnais et Parisiens jouaient sans frein à main, et offraient aux spectateurs présents au Groupama Stadium un spectacle digne d'un vrai match de Coupe. De part et d'autre, les actions étaient construites dans le but d'aller au bout, et la gestion n'était pas d'actualité. Après plusieurs opportunités, il fallait finalement attendre la 11ème minute de jeu pour voir Martin Terrier ouvrir le score, lequel n'avait plus qu'à conclure après un bon centre en retrait de Karl Toko-Ekambi. 

Vexés par cette ouverture du score, les hommes de Thomas Tuchel ne tardaient pas à rétorquer. Et comme souvent ces derniers temps, c'est Kylian Mbappé qui se chargeait de faire trembler les filets adverses. À la suite d'un corner dévié de la tête par Laywin Kurzawa, le natif de Bondy, à l'affût au second poteau, remettait les compteurs à égalité (14e). Le match n'avait commencé que depuis quinze minutes, que cette demi-finale était déjà totalement lancée. 

Marçal, un pénalty et un carton rouge qui changent tout...

En fin de première période, Edinson Cavani, parfaitement servi par un Neymar discret jusque-là, passait proche de doubler la mise, mais voyait sa tentative en première intention heurter le poteau d'un Anthony Lopes battu (43e). Au retour des vestiaires, la maîtrise collective était encore lyonnaise, avant qu'un fait de jeu ne fasse littéralement tout basculer... Sur un centre venu de la gauche, Edinson Cavani contrôlait, tentait d'enchaîner, mais voyait le ballon toucher la main de Fernando Marçal (61e). L'arbitre désignait le point de pénalty et infligeait un second avertissement synonyme d'exclusion au défenseur brésilien... Avant que Neymar ne se charge de transformer (64e). 

En infériorité numérique, Lyon allait devoir s'accrocher... Mais n'y parvenait guère. Sur une action de grande classe, Kylian Mbappé s'amusait avec la défense adverse et s'offrait un nouveau but (70e). Puis, c'était au tour de Pablo Sarabia de se distinguer (81e). En fin de match, l'Espagnol concluait à la suite d'une action confuse, et offrait une avance confortable au PSG. Dans le temps additionnel, cette fois, Kylian Mbappé, loin d'être rassasié, inscrivait son troisième but de la soirée et enfonçait encore un peu plus des Lyonnais désabusés... À défaut de briller collectivement, Paris s'en était remis à ses individualités, et verra le Stade de France. 


source: SportMob
Nouvelles connexes