logo

AS Monaco, Slimani raconté par ses coéquipiers

Wed 04 March 2020 | 8:24

Plusieurs joueurs ayant évolué avec l'international algérien ont été impressionné par le parcours et la personnalité de l'attaquant de Monaco.

Islam Slimani est un symbole de détermination. Partout où il est passé, l'attaquant algérien a dû se battre pour obtenir du temps de jeu et se faire sa place. Mais à l'image de sa première saison avec l'AS Monaco, Islam Slimani s'est très souvent imposé contre vents et marrés et a surpris son monde. Dans les colonnes de France Football plusieurs de ses compatriotes et anciens coéquipiers l'ayant croisés en sélection, au Sporting, où à Leicester, ont encensé l'attaquant de 31 ans.

Monaco - Oleg Petrov apprécie le travail de Roberto Moreno

Son compatriote, Sofiane Feghouli a insisté sur le caractère et le mental à toute épreuve de Slimani : "Un mot pour le décrire ? Orgueilleux. Il estime être capable de tout faire sur un terrain de football. Pour lui, il n'est inférieur à quasiment qui que ce soit. C'est ce qui l'a amené au haut niveau. Il n'a ni barrière, ni frontière. Pour lui, clairement, son mental est son moteur. Surtout, il ne faut jamais le sous-estimer, sinon, il vous fera taire. Islam est attachant, il aime toujours plaisanter. Sur le terrain, il aime gagner aux entraînements comme en match, et il ne vaut mieux pas être du côté des perdants. Il est le rêve algérien. Bientôt, j'espère qu'il deviendra le meilleur buteur de la sélection algérienne. C'est un objectif majeur pour lui. J'ai vu sa combativité au fil des années sur les terrains d'Afrique pour l'équipe nationale, dans les pires conditions possibles et avec une équipe en reconstruction. Il a gagné mon respect pour toujours à ce moment-là. Je n'aime pas les tricheurs, et grâce à ça, j'ai toujours été tranquille avec Islam en première ligne sur le terrain. Je suis rassuré, je sais que j'ai un soldat à mes côtés".

Medjani : "Partout où il est passé, il a marqué"

Son ancien coéquipier à Leicester, Yohan Benalouane a souligné son sens du but : "C'est un serial killer devant la cage. À Leicester, quand il est arrivé, on a pu voir toutes ses qualités de buteur. Il fatigue aussi beaucoup les défenses. C'est un atout, que ce soit offensivement et défensivement. Il a tout de suite justifié l'argent que le club avait dépensé pour lui. C'est un vrai guerrier. Il était très apprécié pour ça. Dès qu'il est arrivé, il nous a fait beaucoup de bien. Il nous fait beaucoup rire, il parle beaucoup, il est marrant : c'est la joie. Il est généreux, toujours là à vouloir aider son prochain. Pour lui, ça n'a jamais été facile. Il a toujours fallu se battre. Arriver où il en est aujourd'hui, c'est tout son mérite car il a vraiment bataillé. Je suis vraiment fier qu'il fasse partie des meilleurs attaquants de Ligue 1".

AS Monaco - Benoît Badiashile vise le podium

Naby Sarr, qui l'a côtoyé au Sporting, est impressionné par son activité : "Un mot, ça ne suffit pas pour décrire Slim. J'aurais dit déterminé : dès qu'il a un objectif en tête, il fait tout pour y arriver, il s'en donne les moyens. Sur le terrain, il va courir 90, 95, 100 ou 120 minutes toujours à fond, toujours au taquet. Il ne va jamais ménager ses efforts. Sur le terrain, ça devient un lion, il est sans pitié avec personne : c'est un tueur. La détermination et l'envie qu'il met sur le terrain, ce sont des choses que je n'ai vues que très peu de fois depuis que je joue au foot. (...) Son jeu de tête est incroyable : si on met un bon centre, 9 fois sur 10, c'est au fond des filets. En ce moment, il se découvre plutôt des talents de passeur. On découvre une nouvelle facette. Avant, on voyait vraiment ce numéro 9 qui finissait les actions, là il est aussi dans un rôle de passeur. Il élargit sa palette d'attaquant. Il est devenu encore meilleur que depuis le Sporting".

Son ancien partenaire en sélection, Carl Medjani est admiratif devant le parcours d'Islam Slimani : "J'ai vraiment, vraiment, vraiment beaucoup d'estime et de respect pour lui. Lui, c'est la gagne. Il n'y en a pas deux comme lui en sélection. Il a débuté dans des quartiers d'Algérie, dans les divisions inférieures, il a dû prouver qu'il était le meilleur dans le Championnat algérien pour pouvoir partir au Portugal. Même chose au Portugal pour pouvoir exister au niveau européen. Vivre des moments un peu compliqués à Leicester. À Newcastle, ça s'est mal passé. Arriver à Monaco et mettre tout le monde d'accord. Venir en équipe nationale sur la pointe des pieds pour, au final, devenir un élément indispensable. Avoir été meilleur buteur partout où il est passé et surtout avoir marqué dans toutes les compétitions : en Algérie, au Portugal, en Angleterre, en Ligue des champions, en Ligue Europa, en Coupe d'Afrique des Nations, en Coupe du monde. Aujourd'hui, il arrive à Monaco, il met tout le monde d'accord avec Wissam Ben Yedder. D'ailleurs, je pense que si on demande à Wissam Ben Yedder pourquoi il flambe autant, je suis sûr et certain qu'il vous dira qu'il est aidé par le travail effectué par Islam.Son mental, c'est sa plus grande force. Partout où il ira, tant qu'il sera animé de cette motivation et de cette rage de vaincre en lui, il réussira".


source: SportMob
Nouvelles connexes