logo

OL-PSG : un vrai test pour Tuchel et ses troupes

Tue 03 March 2020 | 23:10

À une semaine de PSG-Dortmund, Thomas Tuchel va pouvoir jauger le répondant de son équipe face à un adversaire encore en lice en Ligue des champions.

"Un match décisif de niveau Ligue des champions." C'est en ces termes que Thomas Tuchel a qualifié la demi-finale de Coupe de France qui va opposer mercredi au Groupama Stadium (21h10) le PSG à l'Olympique Lyonnais. Toujours en lice en Ligue des champions, revigorés par leurs victoires contre la Juventus (1-0) et Saint-Etienne (2-0), les Gones arriveront gonflés à bloc dans l'espoir d'empocher un billet pour la finale le 25 avril prochain. Un bon test pour les Parisiens à une semaine de retrouver Dortmund en huitième de finale retour de C1, après la défaite 2-1 en Allemagne.

"Le moment pour préparer une mentalité"

"C'est un match isolé pour moi", a ajouté Thomas Tuchel. Une rencontre à enjeu direct, qui va permettre de "préparer une mentalité" au sein même de l'équipe. Le coach précise : "C'est le moment aussi d'observer qui est en capacité de montrer de la qualité. Je suis convaincu que nous sommes une équipe forte, un groupe fort, et qu'on peut gérer ce genre de rencontre avec de la tension. Ce ne sera pas forcément le moment pour essayer des choses."

Thomas Tuchel sera privé de plusieurs cadres, notamment en défense centrale avec Thiago Silva blessé, et Presnel Kimpembe suspendu. Marco Verratti et Thomas Meunier, absents une semaine plus tard contre le BVB, seront là en revanche. Titulaires d'entrée ? "Je ne peux pas répondre, a rétorqué Tuchel. Marco et Thomas sont disponibles. C'est possible qu'ils jouent (à Lyon, ndlr)." Car tactiquement, un autre match attend le PSG la semaine prochaine, selon les dires de l'entraîneur. Une rencontre qui aura certaines similitudes, tout de même, dans l'intensité.

C'est sur cet aspect que le staff parisien va insister auprès des joueurs. La gestion des émotions aura son importance. Ce sera peut-être le meilleur des curseurs afin de préparer Dortmund dans les têtes de chacun. Neymar, y compris. Le Brésilien, qui a purgé sa suspension contre Dijon, débutera sans surprise dans l'optique d'accumuler le rythme qu'il a perdu ces dernières semaines. Et de faire gagner son équipe ?


source: SportMob
Nouvelles connexes