logo

OL, Lopes décrypte la concurrence avec sa doublure : "C'est normal de lui laisser une compétition"

Tue 03 March 2020 | 7:52

Le gardien de l'Olympique Lyonnais a évoqué son statut de numéro un, sa passion pour le football et les critiques sur sa taille.

Titulaire indiscutable avec l'Olympique Lyonnais depuis la saison 2013-2014, Anthony Lopes a été pressenti sur le départ cet été. Préférant prévenir plutôt que guérir, les dirigeants lyonnais ont décidé de s'attacher les services de Ciprian Tatarusanu en cas de départ de l'international portugais, finalement resté. Aujourd'hui, Anthony Lopes a conservé son statut de numéro un mais se retrouve avec une doublure plus que compétente, certainement la plus sérieuse depuis son émergence dans les buts de l'OL. Le Roumain doit se contenter des miettes et joue uniquement en Coupe de France et en Coupe de la Ligue.

Risque de huis clos pour PSG - Dortmund et Juve - OL

Dans un entretien accordé à France Football, Anthony Lopes a décrypté sa relation avec sa doublure, et confesse qu'il est normal que sa doublure ait du temps de jeu dans les Coupes même s'il aimerait jouer tous les matches : "Quand on a un numéro deux qui travaille autant que toi à l'entraînement, je trouve ça assez normal qu'il soit récompensé sur une des compétitions. On en a quatre, c'est normal d'en laisser une. Mais quand tu es sur le banc, c'est un peu difficile...".

"J'ai prouvé ce que je vaux"

Véritable passionné de football, Anthony Lopes est un travailleur. Malgré son statut de titulaire indiscutable en club, le gardien portugais veut toujours progresser et pour cela, il s'entraîne dur tous les jours. Le gardien de l'OL a avoué aimer son métier et prendre du plaisir à aller s'entraîner : "Tous les matins, on peut se dire : voilà, je fais vraiment le plus beau métier du monde. On a qu'une hâte, c'est d'arriver à l'entraînement. Chaque jour".

Lyon-Saint-Étienne (2-0) - Dembélé offre le derby aux Lyonnais

Anthony Lopes a donné son point de vue sur les nouveaux ballons dans le football actuel, souvent plus flottants que par le passé et régulièrement critiqués par les gardiens qui peinent à pouvoir lire leurs trajectoires : "Ils sont horribles ! Après, il y a aussi la manière dont les joueurs frappent mais c'est vrai que ça devient de plus en plus des ballons de plage aux trajectoires incroyables ; ils sont de plus en plus glissants".

Du haut de son mètre quatre-vingt-quatre, Anthony Lopes est un peu plus petit que les autres grands gardiens actuels. L'international portugais a souvent été jugé sur sa taille et a vu des doutes émis en sa capacité à s'imposer au plus haut niveau. Mais c'est désormais derrière lui : "Je pense avoir prouvé ce que je vaux. Il reste encore peut-être un ou deux sceptiques mais on ne peut pas empêcher les gens de dire ce qu'ils ont envie de dire".


source: SportMob
Nouvelles connexes