logo

Risque de huis clos pour PSG - Dortmund et Juve - OL

Mon 02 March 2020 | 19:04

En raison de l’épidémie du Coronavirus, l’UEFA explore la possibilité de faire jouer les matches du PSG et de l’OL en C1 à huis clos.

Le PSG et l’Olympique Lyonnais disputent ce mois-ci leurs huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions, contre respectivement Dortmund et la Juventus. Les champions de France vont se produire à domicile, tandis que les Gones évolueront à Turin. Deux rencontres qui pourraient se disputer sans supporters.

Les consignes de la FFF pour contrer le Coronavirus

En raison de l’épidémie du Coronavirus, qui ne cesse de progresser en Italie et en France, l’UEFA envisage la possibilité de faire jouer ces huitièmes de finale à huis clos. C’est ce qui en ressort du comité exécutif de l’UEFA qui s’est tenu ce lundi à Amsterdam, d’après ce que rapporte le site de l’Equipe.

Les instances continentales tiennent pour l’instant à éviter au maximum des reports pour ne pas alourdir le calendrier international. Deux mesures seraient préconisées, à savoir les matchs à huis clos ou alors les délocalisations des rencontres. Et c’est la première de ces deux options qui émerge comme la plus probable pour les deux représentants de la Ligue 1 si la situation venait à empirer.

L’UEFA joue la montre

L’UEFA veut donc éviter les reports, mais elle ne pourra, s’opposer aux éventuels décrets des gouvernements ou des autorités sanitaires concernés. « Pour l'instant, aucune annulation de match n'est prévue. Mais nous suivrons les décisions qui seront prises dans les différents pays », a indiqué Aleksandr Ceferin, le président de l’instance continentale. Pour information, ce lundi, le ministre de la France a décrété le passage au stade 2 de l’épidémie et qui interdit tout rassemblement de masse avec 5000 personnes ou plus.

Mardi, un congrès de l’UEFA va se tenir dans la capitale néerlandaise et une conférence de presse est programmée pour la suite (juste avant le tirage de la Ligue des Nations). De nouvelles décisions pourraient éventuellement être prises et des annonces dans la foulée, même si la tendance chez l’organisateur de la compétition est de gagner du temps au maximum. La ministre des Sports française, Roxanna Maracineanu, prévoit également de s'exprimer.

Pour rappel, 168 cas de Coronavirus ont déjà été recensés en France, et 3 personnes en sont décédées.


source: SportMob
Nouvelles connexes