logo

Bayern, Rummenigge : « J’ai honte de ce qui s’est passé »

Sat 29 February 2020 | 21:16

Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern, a dit qu’il était extrêmement embarrassé parce qui s’est passé ce samedi à Hoffenheim.

Le match entre Hoffenheim et Bayern a été marqué ce samedi par une longue interruption en raison des insultes et banderoles infamantes affichées par les fans munichois. Les dernières minutes de la partie ont même vu les joueurs protester à leur manière à ce triste spectacle en refusant de jouer.

Hoffenheim - Bayern gâché par des pancartes provocatrices

Après la partie, Karl-Heinz Rummenigge s’est exprimé sur ce qui s’est passé, faisant part de sa « honte » par rapport à l’attitude des supporters. « Du point de vue du FC Bayern, j'ai profondément honte de ce chaos. Le moment est venu où la Bundesliga, la DFB et le DFL doivent prendre des mesures conjointes contre ces agissements. Quand on vit des choses comme celles d’aujourd'hui, on est sous le choc et on n’aime plus le football. Ces gens n'ont plus leur place dans un stade de football, en aucun cas. Ce qui s'est passé là-bas dans les tribunes est inexcusable. C'est le mauvais visage du Bayern Munich. Nous avons tout filmé et nous allons agir de toutes nos forces contre ceux qui ont discrédité le FC Bayern ici. »

« Les mentalités vont changer »

L’homme fort du Bayern s’est aussi excusé auprès du propriétaire de Hoffenheim, qui fut la cible des insultes : « Dietmar Hopp est un homme d'honneur. Dietmar était très ému, ce qui est compréhensible. Je lui ai dit que je ne peux que m'en excuser. Mais je suis sûr qu'aujourd'hui, un changement de mentalité se produira en Allemagne. »

Enfin, pour ce qui est de l’initiative des joueurs de ne pas joueur, Rummenigge a indiqué que c’était « totalement leur idée, avec l’arbitre ». « Je pense que c'est bien que le match se soit terminé comme ça. C’était une vraie menace pour les fans du Bayern Munich», a-t-il ajouté.


source: SportMob