logo

PSG-Dijon, Thomas Tuchel : "Pas le moment de stopper la dynamique de Cavani"

Fri 28 February 2020 | 17:44

L'entraîneur allemand était en conférence ce vendredi avant PSG-Dijon. Il ne cache pas qu'il souhaite maintenir la bonne dynamique d'Edinson Cavani.

Thomas Tuchel : Ney et Marco (Verratti) sont suspendus pour demain. Thiago Silva, Colin Dagba, Choupo-Moting et Herrera sont blessés. Tous les autres sont disponibles.

On a changé parce qu'on a confiance en tous les joueurs. J'ai eu l'impression que c'était le moment pour Edi. Il a marqué, il a fait une passe décisive contre Bordeaux (4-3), il a eu beaucoup d'occasions. Avec les attaquants, c'est comme ça. Quand ils marquent et qu'ils sont décisifs, ils restent sur le terrain, c'est clair.

Sa capacité physique, c'est sa force bien sûr. Mais je dois dire que Mauro Icardi a aussi fait de bonnes choses, il est très intelligent et discipliné. Pour moi, ils ont un petit peu la même influence défensivement pour l'équipe, ce sera très important contre Dortmund. Pour moi, entre les deux, c'est plus une question de qui peut rentrer et qui doit démarrer. (...) Edi a regagné de la confiance, il a marqué un but important contre Lyon, il a marqué son 200e but au Parc, ce n'est pas le moment de stopper cette dynamique.

"Kouassi est toujours une option"

J'aime beaucoup quand Marqui joue au milieu de terrain. Il a l'énergie pour aider l'équipe. Quand il joue défenseur central, il a une grande influence, mais elle encore plus grande au milieu de terrain selon moi. Il y a des possibilités. On a quelques matches pour essayer et on décidera ensuite.

Tanguy est toujours une option. Il a le talent, la qualité et la personnalité. On devra jouer sans Marco (Verratti) demain et contre Dortmund. Il y aura Lyon et Strasbourg entre temps, on peut essayer des choses. Mais ça ne veut pas dire qu'on jouera toujours sans Marco ou Thomas Meunier non plus. On va trouver des solutions.

Ils ont recruté deux joueurs (Can, Haland). C'est une équipe plus forte qu'après l'été. On n'a pas fait notre meilleur match à Dortmund, on a peut-être manqué un peu de rythme, c'est le moment de reprendre confiance et de laisser des joueurs prendre leurs responsabilités. Ils ont envie de gagner demain, à Lyon et à Strasbourg aussi.

On a une bonne relation. Pourquoi ? Parce que rien n'a changé. Je dois retenir 16 joueurs (de champ). Je suis triste qu'il n'ait pas pu venir avec nous (à Dortmund, ndlr), mais j'ai fait ce choix pour Tanguy Kouassi parce qu'il peut jouer 6 ou en défense centrale. Ce sont des décisions toujours difficiles, mais il n'y a rien de personnel, ça ne change rien entre lui et moi. Il est super professionnel, il a montré sa qualité et je suis convaincu qu'il va le faire encore.

Je suis surpris parce que Thilo (Kehrer) est revenu super fort, et très vite, après une longue blessure. C'est une belle surprise. (....) Si les choses restent en l'état, c'est clair qu'il va jouer demain.

Ce n'est pas une question pour moi, mais pour les clubs et les équipes olympiques. Je ne suis pas impliqué là-dessus, et pas pour le moment surtout.

Benjamin Quarez, au Camp des Loges.


source: SportMob
Nouvelles connexes