logo

Arsenal - Mikel Arteta : "Le football est parfois très cruel"

Fri 28 February 2020 | 14:09

L'entraîneur des Gunners est apparu touché en conférence de presse, après l'élimination de son équipe en Ligue Europa, face à l'Olympiakos (1-2).

Finaliste l'année passée et en ballotage plus que favorable après sa victoire en Grèce (0-1) lors du match aller, Arsenal a été éliminé de la Ligue Europa dès les 16es de finale, vendredi soir, surpris à domicile par l'Olympiakos au terme des prolongations (1-2). Une défaite surprise, synonyme d'élimination prématurée qui plus est, qui pourrait bien laisser des traces dans le vestiaires des Gunners, tandis que les joueurs prenaient visiblement à coeur cette compétition, comme l'a confié Mikel Arteta. 

"J'ai vu tous les garçons et je sais combien ils voulaient cette compétition. J'ai vu aujourd'hui la façon dont ils se battent et la façon dont nous essayons de jouer et c'est difficile à digérer en tant qu'équipe et en tant que club. C'est le football et parfois c'est très cruel quand les émotions sont comme celles-ci. Vous devez être en mesure de gérer cela si vous voulez être dans cette industrie, maintenant c'est à nous et à moi de ramener cette équipe et d'aller de l'avant", a-t-il confié en conférence de presse. 

"Une très belle compétition à tenter de gagner"

"Ça fait mal. Nous avions beaucoup d'espoir dans cette compétition. C'était un excellent moyen pour nous de pouvoir aller en Europe et c'est une très belle compétition à tenter de gagner. Je pense que nous avons fait beaucoup de choses positives dans le match. Je pense que nous avons créé suffisamment de chances de gagner le match, mais si vous concédez à nouveau deux coups de pied arrêtés dans une égalité comme celle-ci, vous vous mettez en grande difficulté", a-t-il ajouté, amer. 

Forcément déçu par cette désillusion, l'entraîneur d'Arsenal, qui était pourtant parvenu à dynamiser de nouveau cette équipe, a ensuite estimé que, paradoxalement, le contenu proposé par ses joueurs avait été satisfaisant par séquences. "Je pense qu'au fur et à mesure du match, nous devenions de mieux en mieux et ils jouaient de plus en plus profondément. Nous avons généré suffisamment de chances de gagner le match et nous ne devrions pas parler de ce qui s'est passé maintenant (...) Nous avons raté des occasions qui auraient dû être des buts et sur les coups de pied arrêtés, nous étions à nouveau vulnérables, donc ce sont des choses à améliorer". 


source: SportMob
Nouvelles connexes