logo

PSG - Neymar, un rouge qui contrarie les plans de Tuchel

Mon 24 February 2020 | 16:19

L'expulsion de Neymar va obliger Thomas Tuchel à revoir ses plans alors qu'il voulait le faire enchaîner avant la réception de Dortmund, le 11 mars.

Paris a renoué avec la victoire dimanche, contre Bordeaux (4-3). C'est vrai. Mais le PSG a aussi perdu Thiago Silva sur blessure avant que Neymar ne soit expulsé en fin de match pour un geste d'humeur sur Yacine Adli (90+2e). Un tacle évitable et volontaire, dont le Brésilien, déjà averti, aurait pu se passer, et qui va le priver a minima d'un match : la réception de Dijon, le samedi 29 février (17h30), au Parc des Princes. 

Après la rencontre, Thomas Tuchel a pris la défense de son joueur. "On doit parler de toute la situation. Il fait un un contre un et qu’est-ce qu’il fait ? Je n’ai jamais vu ça. Il (Adli, ndlr) fait une faute sur 5-10 mètres. Le 4e arbitre est sur le terrain et il n’y a pas de carton jaune. Le match continue, toujours avec le 4e arbitre sur le terrain. Ney avait un jaune, oui. Son geste n’était pas nécessaire mais c’est aussi un humain, il était énervé. Il a fait cette deuxième faute, OK, deuxième carton jaune. Mais le gars qui fait la faute avant n’a pas eu de carton et avec l’arbitre, la situation était  vraiment bizarre", a déclaré le coach allemand. Une réaction qui se défend, certes. Mais dans les faits, ce carton rouge va surtout l'obliger à revoir ses plans alors qu'il espérait redonner du rythme à Neymar en vue du match retour contre Dortmund, le 11 mars.

Neymar fixé mercredi

Samedi, en conférence de presse, Tuchel déclarait : "Maintenant, il a la possibilité de jouer et il doit jouer pour regagner de la confiance et du rythme afin d'être dans les meilleures conditions. Jouera-t-il au maximum avant PSG-BVB ? Oui, bien sûr si c'est possible !" Malheureusement pour l'entraîneur parisien, ce ne sera pas possible. En prenant ce carton rouge, Neymar ratera au moins 10 jours de compétition. Il ne pourra au mieux reprendre que le 4 mars pour la demi-finale de Coupe de France contre l'OL. Et les dirigeants espèrent que la commission de discipline de la LFP sera clémente mercredi soir au moment d'acter la suspension de Neymar.

Car en interne, on ne cache pas que le n°10 parisien n'est pas au meilleur de sa forme. Certains regrettent qu'il ait pris quelques kilos durant son indisponibilité. Et on insiste sur le fait qu'il ne doit pas prendre plus d'un match de suspension, sous peine de rater un rendez-vous très important à Lyon et de n'avoir encore que peu de temps de jeu avant Dortmund. Un scénario que le staff ne souhaite absolument pas envisager aujourd'hui.


source: SportMob
Nouvelles connexes