logo

Arsenal-Everton (3-2) - Les Gunners l'emportent au terme d'un match fou

Sun 23 February 2020 | 18:32

Menés au score d'entrée puis rejoints juste avant la pause, les Gunners ont trouvé les ressources pour l'emporter face au Toffees (3-2).

Deuxième victoire consécutive pour Arsenal en championnat, une performance que les Gunners n'avaient pas réalisée depuis plusieurs mois. Une semaine après avoir disposé de Newcastle (4-0), les hommes de Mikel Arteta se sont imposés ce dimanche devant Everton à l'issue d'un match plein de rebondissements.

Une rencontre qui s'emballait dès les premières secondes puisqu'une double erreur de la défense londonienne sur un coup-franc permettait à Dominic Calwert-Lewin d'ouvrir le score d'un retourné accrobatique après moins d'une minute de jeu.

Dos à mur, les locaux tentaient alors de se projeter vers l'avant, et c'est un ancien de la maison qui se montrait dangereux en contre : Alex Iwobi, lequel ne trouvait pas le cadre (9e). Un mauvais début de match qui se poursuivait pour Arsenal avec la blessure de Sead Kolasinac, touché à la clavicule et remplacé par Bukayo Saka (17e).

Et c'est justement la jeunesse qui remettait les Gunners à hauteur. Le nouvel entrant trouvait Eddie Nketiah d'un magnifique centre depuis son aile gauche et le jeune attaquant anglais égalisait d'un belle volée qui trompait Pickford (27e). Et Arsenal prenait rapidement l'avantage grâce à une percée de Pierre-Emerick Aubameyang sur une longue ouverture de David Luiz qui envoyait le Gabonais finir de près (35e).

Aubameyang et Leno facteurs X

En quelques minutes, Arsenal pensait avoir fait le plus dur mais sa défense, encore trop friable, allait une nouvelle fois être prise sur un corner, ce qui profitait à Richarlison (45e+2). Les deux équipes rentraient donc aux vestiaires dos à dos au terme de 45 minutes particulièrement plaisantes.

Et comme il ne fallait pas être en retard à chaque entame dans ce match, Arsenal reprenait les devants dès la première action de la seconde période. Bien trouvé côté droit, Nicolas Pépé percutait avant de centrer pour la tête décroisée d'Aubameyang, auteur d'un doublé (46e).

Dans une deuxième mi-temps toujours vivante et marquée par le retour à la compétition d'André Gomes trois mois après sa terrible blessure face à Tottenham, Everton se procurait plusieurs occasions de revenir une nouvelle fois au score. Mais Bernd Leno se montrait décisif devant Calvert-Lewin (72e) puis Richarlison (78e). Le même Calvert-Lewin qui manquait sa reprise devant le but sur un centre venu de la gauche (79e).

Nketiah passait à son tour proche du doublé mais trouvait la barre sur une récupération haute (86e) et le score en restait là avec une dernière sortie de Bernd Leno dans les pieds de Richarlison (88e), tandis que Calvert-Lewin ne cadrait pas sa tête sur un ultime corner (90e+3). Avec cette victoire, Arsenal remonte à la 9e place du classement tandis que les hommes de Carlo Ancelotti, battu pour la deuxième fois depuis son retour en Premier League, occupent la 11e place du classement.


source: SportMob
Nouvelles connexes