logo

Rennes-Nîmes (2-1) - Niang fait sauter le verrou des Crocos

Sun 23 February 2020 | 17:59

Les Bretons ont récupéré leur troisième place en venant à bout du Nîmes Olympique en fin de rencontre, grâce à un doublé de leur attaquant sénégalais.

Relégué à la 4ème place du classement suite à la victoire du LOSC face au TFC (3-0) samedi soir, le Stade Rennais avait l'occasion de reprendre place sur le podium de la Ligue 1 ce dimanche, en cas de succès face au Nîmes Olympique. Confrontés à des Crocodiles déterminés et revigorés par leur belle série actuelle, les hommes de Julien Stéphan ont tout tenté ou presque pour l'emporter devant leurs supporters, mais ont du attendre la toute fin de match pour y parvenir.  

Un début de match complètement fou

Déjà en confiance au coup d'envoi, il faut dire que les Nîmois se sont rapidement mis dans des conditions idéales en Bretagne. Au bout de seulement 34 secondes de jeu, Nolan Roux annonçait la couleur en s'offrant le but le plus rapide de cette saison 2019-20. Le match venait à peine de commencer, que l'ancien stéphanos avait déjà mis son équipe sur le bon chemin. En face, le Stade Rennais était déjà contraint de réagir, et allait devoir inscrire au moins deux buts pour récupérer sa 3ème place. 

Pas abattus par la physionomie de ce début de match, les Rouge et Noir réagissaient eux aussi de manière très rapide. Mbaye Niang, à l'affût dans la surface de la réparation, profitait de certaines maladresses nîmoises pour tenter sa chance en pivotant et remettait les deux formations à égalité (7e). Après un début de match complètement fou au Roazhon Park, Rennes mettait la pression pour doubler la mise, mais les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un match nul. 

Au retour des vestiaires, Rennes, bien décidé à l'emporter, se faisait de plus en plus pressant. Sous la pression, Anthony Briançon, le capitaine des Crocodiles, était coupable d'un geste mal maîtrisé sur Eduardo Camavinga et voyait rouge (53e). À partir de ce fait de jeu, Nîmes se contentait de subir les assauts bretons, et était maintenu en vie par son gardien de but, dans un très grand jour. Finalement, c'est après plusieurs minutes de temps fort que Rennes débloquait la situation. Mbaye Niang, bien trouvé par Hamari Traoré, croisait parfaitement sa reprise de la tête et faisait chavirer le Roazhon Park (89e). Son deuxième doublé de la saison. Celui-ci vaut de l'or ! 


source: SportMob
Nouvelles connexes