logo

PSG-Bordeaux, Thomas Tuchel : "Nous ne sommes pas heureux avec ces images..."

Sat 22 February 2020 | 13:11

En conférence de presse ce samedi, Thomas Tuchel a évoqué l'actualité mouvementé du PSG cette semaine et notamment la fête de jeudi.

Thomas Tuchel : Thomas Meunier est malade. Colin Dagba et Mitchel Bakker sont blessés. Tous les autres joueurs se sont entraînés ce matin.

J'attends qu'ils jouent en 4-4-2 ou en 4-4-1-1. J'attends une équipe défensive pour jouer les contre-attaques. On doit s'adapter à toutes les situations, ce n'est jamais facile de repartir après une défaite. Mais c'est notre défi et il faut qu'on montre tout de suite qu'on est capable de faire un match plus intensif (que celui de mardi, ndlr).

On veut rejouer le plus vite possible. C'est dans la tête des joueurs. Et en même temps, on doit préparer les matches de Ligue 1, mais aussi le match de Coupe de France contre Lyon. On doit regagner de la confiance sans trop penser au match retour même si c'est dans notre tête.

Un match comme celui-là, à Dortmund, est difficile à analyser à la vidéo. Il y avait un tel contexte, une telle énergie. C'est un petit peu comme à Anfield. On ne peut pas ressentir ça à la vidéo. Il y avait une atmosphère spéciale, l'équipe était encore plus agressive, plus courageuse. Pour moi, on a manqué de détermination pour gagner ce match. On a aussi manqué de capacités pour s'adapter aux situations. Ce n'était pas notre meilleur match, mais pas un match horrible.

Il n'y a pas grand chose à expliquer. C'était une décision entre moi, le club et le staff médical. On a pris la décision, c'est comme ça. (...) Je veux que Ney joue chaque match, mais nous avons une responsabilité. On fait ça ensemble, avec les médecins. C'est comme ça. Maintenant, il a la possibilité de jouer encore et c'est nécessaire pour retrouver ses capacités.

Oui, clairement. Ce n'est pas un grand secret qu'on a Colin Dagba et Thilo Kehrer (à droite). Colin est blessé, il est clair que Thilo (Kehrer) va jouer.

J'ai été vraiment surpris par cette vidéo. On a parlé en interne et ça doit rester en interne. Je préfère ne pas parler de ça ici, c'est privé. (...) Vous pouvez être sûr que nous ne sommes pas heureux avec ces images. On en a parlé ensemble avec l'équipe. Je ne veux pas arrêter de donner mon avis à ce groupe pour le pousser. (...) Je ne peux pas donner de conseils au club, ce n'est pas mon rôle.

Nous sommes arrivés à Dortmund avec Marco Verratti, Idrissa Gueye, Marquinhos et Tanguy Kouassi. On avait quatre joueurs pour deux postes au milieu. C'était une décision pour Tanguy aussi. On a pris cette décision pour créer un banc et avoir des possibilités à tous les postes. C'était un choix sportif.

Benjamin Quarez, au Camp des Loges.


source: SportMob
Nouvelles connexes