logo

PSG, Nasser Al-Khelaïfi inculpé par la justice suisse pour corruption

Thu 20 February 2020 | 18:22

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi est inculpé par la justice suisse, en compagnie de Jérôme Valcke, ancien numéro 2 de la FIFA pour corruption.

La justice suisse a communiqué ce jeudi 20 février sur l'inculpation du président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi et de l'ancien numéro deux de la Fifa, Jérôme Valcke, dans une affaire de corruption.

La stat qui accable le PSG face à Dortmund

Le Bureau du Procureur Général suisse précise que cette inculpation intervient "dans le contexte de l'attribution de droits médiatiques de différentes Coupes du monde de football et Coupes des Confédérations de la Fifa".

"Le Bureau du Procureur général de la Suisse (OAG) a déposé un acte d’accusation contre l’ancien Secrétaire général de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Jerôme Valcke, président du BeIN Media Group, Nasser Al -Khelaifi, et un homme d’affaires dans le secteur des droits sportifs dans le cadre de l’attribution des droits médias à divers tournois de Coupe du Monde et de la Coupe des Confédérations de la FIFA.

Le BVG a accusé Valcke d’avoir accepté des pots-de-vin (art. 4a, al. 1, en liaison avec l’ancien art. 23 de la loi fédérale sur la concurrence déloyale), plusieurs chefs d’accusation de mauvaise gestion criminelle aggravée (art. 158 n o 1, par. 3 Code pénal suisse [CSC]) et falsification de documents (art. 251 CSC). Les faits allégués dans l’acte d’accusation ne sont plus qualifiés de fraude (art. 146 CSC). Al-Khelaifi et le troisième accusé sont accusés d’avoir incité Valcke à commettre une mauvaise gestion criminelle aggravée (art. 24 et art. 158, al. 1, CSC). Le troisième accusé est également accusé de corruption (art. 4a, al. 1 combiné avec l’ancien art. 23 UCA).", peut-on lire dans le communiqué du Bureau du Procureur.


source: SportMob