logo

Tottenham-Leipzig (0-1) - Les Spurs auront fort à faire en Allemagne

Wed 19 February 2020 | 22:05

Largement dominés par une belle équipe de Leipzig, les Spurs devront livrer un tout autre match en Allemagne au retour, sous peine d'être éliminés...

Privé de ses deux meilleures éléments que sont Harry Kane et Son Heung-min, blessés, Tottenham abordait les huitièmes de finale de la Ligue des Champions avec une ligne d'attaque décimée. Opposés aux Allemands de Leipzig, les Spurs avaient toutefois l'ambition de se rassurer devant leurs supporters, ce mercredi soir. Il n'en a rien été, tant ce sont les joueurs de Julian Nagelsmann qui se sont montrés dominateurs. C'est donc fort logiquement qu'ils ont été récompensés à l'extérieur. 

Dès les premières minutes de la rencontre, les pensionnaires de Bundesliga rappelaient à ceux qui en doutaient encore que leur position au classement du championnat allemand est tout sauf un hasard. Plus déterminés que les hommes de José Mourinho, les visiteurs se procuraient d'emblée une énorme triple occasion (2e), mais Timo Werner et Angelino voyaient leurs tentatives repoussées par un excellent Hugo Lloris, concentré sur sa ligne. 

Hugo Lloris retarde la sentance... Leipzig fait la différence

Le Français sauvait de nouveau les Spurs à la demi-heure de jeu (36e) en remportant son duel face à Timo Werner. Excellent sur sa ligne, le joueur formé à l'OGC Nice permettait à Tottenham d'être encore en vie à la pause. De manière presque miraculeuse. Néanmoins, en jouant de la sorte en seconde période, les Anglais pouvaient s'attendre à subir de nouveau les assauts du RB Leipzig, qui n'allait pas se priver pour aller chercher un résultat hors de ses bases. 

Justement, les Allemands n'avaient besoin que de dix minutes au retour des vestiaires pour provoquer un pénalty. Avec beaucoup de sérénité, l'international allemand Timo Werner le transformait en puissance et ne laissait aucune chance à Hugo Lloris, parti du bon côté (56e). À 15 minutes du coup de sifflet final, Giovani Lo Celso croyait égaliser d'une frappe lointaine tentée depuis les 25 mètres, mais voyait sa tentative échouer sur le poteau (75e). Le réveil de Tottenham avait certes existé, mais il avait été bien trop timide et tardif pour espérer inverser la tendance. C'est bel et bien Leipzig qui, en s'imposant sans encaisser de but, a fait un grand pas vers les quarts de finale. 


source: SportMob