logo

Atlético - Enrique Cerezo lance les hostilités pour le match retour

Wed 19 February 2020 | 18:52

Le président des Colchoneros a critiqué Anfield, l'enceinte mythique de Liverpool. Un bon moyen de faire monter la pression avant le match retour.

Quatrième du classement dans le championnat d'Espagne, l'Atlético de Madrid vit un exercice 2019-20 plus compliqué que prévu. Entre les blessures dans le secteur offensif et le manque de résultats depuis le début de saison, la rencontre de Ligue des Champions face à Liverpool, tenant du titre dans la compétition, faisait ainsi office de tournant. Mais à la surprise générale, les Colchoneros se sont imposés au Wanda Metropolitano (1-0) contre des Reds parfaitement muselés.

"Anfield est un grand stade, mais il est vieux​"

Alors que les Madrilènes se retrouvent en ballottage favorable avant la deuxième manche à Anfield, le 11 mars prochain, Enrique Cerezo, le président du club, s'est chargé de lancer les hostilités en critiquant la prétendue vétustée d'Anfiled Road, le mythique stade des Reds. 

"Anfield est un grand stade, mais il est vieux. Il ne passerait pas au contrôle technique ! Selon la presse, il y a une semaine nous étions fous alors que maintenant nous sommes bien vivants. Ils n’ont pas perdu en près de 30 matchs, ils disent être la meilleure équipe du monde. Nous sommes satisfaits des résultats, mais il reste encore un match à jouer. Nous nous sommes retrouvés, c’est la meilleure nouvelle", a déclaré l'Espagnol, un brin provocateur. Le match est lancé ! 


source: SportMob
Nouvelles connexes