logo

Dortmund-PSG : Tuchel, Marquinhos, Kimpembe et toutes les réactions d'après-match

Wed 19 February 2020 | 0:40

Le Borussia Dortmund a dominé le PSG (2-1) mardi en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Retrouvez toutes les réactions après la rencontre.

Thomas Tuchel (au micro de RMC Sport) : "Des regrets ? Non. Si tout le monde veut dire ça, je peux l'accepter, pas de problème. Je n'ai pas de regret. C'est très facile d'être entraîneur si tu n'es pas entraîneur. Si tu peux regarder un match et analyser après, c'est facile d'être entraîneur. Je dois prendre des décisions avant, j'ai fait ça et je prends la responsabilité. Personne ne sait ce qu'il se passe si on joue avec un autre système. C'est comme ça. Pas de regret, pas du tout.

"Le manque de rythme ? Non, j'ai l'impression que Kimpembe, Thiago (Silva) et Marquinhos ont été bons, c'était super dur contre eux parce qu'ils ont de la qualité. Physiquement, on manque un peu de rythme et on on peut voir qu'ils ont sept matches de moins que nous (en 2020). Ils ont eu un jour de plus pour récupérer que nous et ils ont montré qu'ils sont dans le rythme. Mais les trois en défense ont travaillé dur et ont montré une bonne mentalité et de la qualité. Je suis satisfait avec les trois et les deux au milieu. C'était difficile, à l'extérieur à Dortmund, c'est comme ça..."

"La faiblesse de l'attaque ? On ne l'explique pas... On doit l'accepter, c'est comme ça. Dans certains matches, c'est difficile de décider de certaines choses et on doit montrer la qualité dans ces matches-là. C'est un niveau très très haut. On a perdu un match, mais ce n'est pas la fin, on a encore un match au Parc et on va jouer encore avec de meilleures capacités. C'est un grand défi, c'était clair avant et maintenant il y a 2-1, mais ce n'est pas fini.

"Le match retour ? Je ne sais pas maintenant. Je vais analyser ce match-là et après on préparera Bordeaux (dimanche)."

Lucien Favre (au micro de RMC Sport) : "C'est comme ça, on est toujours attirés vers le but adverse. À tous les matches on s'est créés des occasions jusqu'à maintenant. C'est important de bien défendre, que tout le monde défende en même temps et qu'on défende juste. C'est difficile de retenir spécialement quelqu'un, je pense que toute l'équipe a tout donné. C'est ça qui compte, on a bien joué, on a défendu en équipe. C'est clair qu'on pouvait prévoir que Paris joue dans ce système-là, on était plus penchés sur un 4-1-4-1 ou éventuellement un 4-4-2. Mais on avait anticipé ça aussi.

"Le match retour ? Il faudra jouer comme aujourd'hui, voire encore mieux. C'était très bien mais au Parc des Princes il faudra qu'on joue 95 minutes très compactes, très intelligentes. On va jouer là-bas. On est comme ça, on veut aller de l'avant, on veut avoir nos occasions, on a toujours des possibilités de marquer."

Erling Haaland (au micro de RMC Sport) : "Je sais que j'ai beaucoup de choses à améliorer, vous l'avez vu aujourd'hui, mais je continue à travailler dur. Dix buts en sept matches ? Oui, j'ai envie de faire du mieux que je peux et aller aussi loin que possible dans cette compétition."

Presnel Kimpembe (au micro de RMC Sport) : "Oui, ça a été un match compliqué face à une belle équipe du Borussia. On a eu beaucoup de déchet technique en première comme en deuxième mi-temps. On n'a pas su se créer des occasions pour pouvoir marquer assez rapidement. Après avoir égalisé, on a pris ce deuxième but très vite, ça met un coup au moral.

"Le changement de système ? Non, ça n'a rien à voir avec le schéma tactique, c'est nous qui jouons. Ce sont les mêmes joueurs sur le terrain, c'est à nous de mettre l'envie et ce qu'il faut pour pouvoir obtenir les points mais voilà ce soir on a perdu et on a encore un match retour à la maison.

"Le match retour ? On va travailler à l'entraînement et on va voir comment ça va se passer au retour au Parc."

Marquinhos (au micro de RMC Sport) : "Je pense qu'on a eu quand même la possession du ballon en première période mais on n'a pas mis assez d'intensité et d'activité dans notre jeu. On a raté beaucoup de ballons. Ils ont essayé de contrer à chaque erreur que l'on faisait et c'est là où ils ont fait mal. On a bien géré la première période quand même et en deuxième on encaisse deux buts sur des petits détails qui font la différence avec un attaquant (Erling Haaland) qui a vraiment le sens du but ; peut-être qu'il n'est pas trop dans le match mais le ballon arrive et il le met dedans. Mais quand même on a réussi à marquer un but, c'est important pour le match retour.

"Le manque de poids offensif ? Peut-être que leur équipe a été bien en bloc, ils n'ont pas fait de pressing. Ils ont été bien bas et nous on n'arrivait pas à faire tourner le ballon pour les trouver (les attaquants) dans les meilleures conditions. C'est vrai que notre équipe n'a pas été dans les meilleures circonstances dans le rythme de jeu, dans l'intensité. D'ici le match retour on va bien travailler pour que tous les joueurs soient au top et qu'on puisse faire un très gros match.

"Comment aborder le match retour ? Il faudra une mentalité de vainqueurs. Ils ont l'avantage et nous on doit faire une bonne victoire à la maison, être agressifs, solides derrière parce qu'on sait que c'est important de ne pas prendre de but à domicile. Marquer des buts parce qu'il faut gagner. Voilà, ce sont des choses qui sont claires : plus d'intensité, plus d'agressivité dans notre contre-pressing parce que ça a manqué aujourd'hui. Ce sont des petits détails qui font la différence et c'est sûr qu'on va faire mieux parce que sinon on ne va pas réussir."

Thorgan Hazard (en zone mixte) : "Je pense que le 1-0 aurait été mieux pour nous, mais après c'était très important de marquer le deuxième but pour partir avec un léger avantage au match retour. On a fait le match qu'il fallait, on ne leur a pas laissé beaucoup d'occasions et le but qu'ils mettent c'est une glissade. Cela n'aurait pas dû être une occasion mais quand tu leur laisses une demi-occasion, c'est but. Ils ont des joueurs qui à tout moment peuvent marquer un but et ils l'ont encore montré aujourd'hui.

"Haaland ? Il a répondu présent. Je pense que beaucoup de gens se posaient la question 'est-ce qu'il est vraiment si fort que ça ?' et je pense qu'il l'a montré à tout le monde. Voilà, maintenant il joue à Dortmund et il marque à Dortmund. Il répond présent, tout le monde le connaît maintenant et le plus dur arrive pour lui mais il nous fait du bien.

"Le match retour ? On ira à Paris avec le même état d'esprit parce que si tu vas là-vas pour ne faire que défendre je pense que ce sera compliqué. Si on leur laisse trop le ballon, c'est plus facile pour eux. Il faudra être intelligents parce qu'ils seront obligés de gagner."

Axel Witsel (au micro de RMC Sport) : "C'est [une prestation] presque parfait(e), dommage pour ce but qu'on prend sur la glissade de Dan (Dan-Axel Zagadou). Au final, on a fait un super match, super bien organisés. Je pense que sans le ballon on a été vraiment agressifs dans le bon sens du terme, sur Neymar et Mbappé parce que ce sont des joueurs qui peuvent faire facilement la différence donc il ne fallait pas leur laisser trop d'espaces et puis aussi avec le ballon il fallait jouer avec des... vous savez bien. Et c'est vraiment ce qu'on a fait, on a super bien joué, on est partis quelques fois en contres. Je pense que sur l'ensemble du match on a été beaucoup plus dangereux qu'eux, on ne leur a pas laissé grand chose.

"Le système du PSG ? On se demandait avant le match si Marquinhos allait jouer n°6 ou s'il allait être en troisième défenseur. Au final c'est vrai qu'il était très bas. Après ça n'a pas vraiment changé quoi que ce soit dans le match, on savait les options qu'ils pouvaient avoir. Je pense qu'on a été bien, on est tous très contents aujourd'hui même s'il y a encore un match retour.

"Haaland ? C'est un buteur, il a 19 ans c'est vraiment un grand talent. Je pense que ça va devenir un futur crack. Il a une grosse marge de progression. On espère le garder le plus longtemps possible avec nous, mais c'est clair qu'il va devenir un grand."

"Le PSG ? Je pense qu'ils sont capables de faire mieux, mais je pense qu'il ne faut pas juste parler de Paris et de pourquoi ils n'ont pas été au top. Aujourd'hui, on leur a fait mal. On a montré de la qualité. C'est un peu dommage pour le but qu'on a encaissé, car sinon, cela aurait été le match parfait".

Marco Verratti (zone mixte) : "Jouer à l'extérieur en Champions League c'est toujours difficile. Ce sont toujours des matches particuliers, ce sont des matches qui se jouent sur des petites choses. Derrière sa télé, c'est facile de parler, c'est comme ça. Il faut tout donner sur le terrain, bien sûr on pouvait faire de meilleurs choix mais je ne pense pas que c'est la peur. C'était un match où il n'y avait pas beaucoup d'occasions. Ce sont des matches qui se jouent sur 180 minutes, ce n'est pas fini. On va se reposer et après on aura un gros match à la maison, devant nos supporters. En Europe, à domicile, on a toujours fait de grands matches et on a besoin de faire un grand match encore pour passer en quarts de finale. Haaland ? Il a fait son travail, c'est un garçon qui ces derniers sept ou huit mois a fait de grandes choses. C'est un très bon joueur.

"Le contenu ? Non, moi quand je perds je ne suis jamais satisfait. On peut dire beaucoup de choses, je pense qu'on a raté certains choix. On a perdu pas mal de ballons faciles et quand tu joues ici à Dortmund et que tu perds des ballons ça crée de l'espace derrière. Je pense qu'en défense on était compacts, on a pas concédé de grandes contre-attaques, on voit que Dortmund marque trois ou quatre buts par match. C'était un match difficile, on a joué avec beaucoup d'intensité. On pouvait faire de meilleurs choix avec le ballon, on doit réfléchir parce qu'à la maison avec le jeu qu'on a, on doit être plus dangereux.

"Inquiet pour le match retour ? Non, moi je ne suis pas satisfait ce soir, après inquiet... Dans le football, si tu gagnes tu es un phénomène et si tu perds tu es nul, mais on l'a vu aussi dans les dernières éditions de la Champions League, on avait gagné le match aller et après on est sortis. Cela se joue sur 180 minutes, on doit voir les choses qu'on peut mieux faire, on va jouer à la maison, on a marqué un but, ce qui est très important à l'extérieur. Je pense qu'on a les capacités de gagner chez nous et c'est pour ça que c'est encore ouvert. En Champions League, c'est toujours compliqué, aujourd'hui Liverpool a perdu à Madrid. En phase de groupes, l'année dernière, ils étaient quasiment sortis et à la fin ils vont gagner. On doit rester tous unis et aller chercher ce quart de finale.

"Moi je serai absent (suspendu). Je n'ai pas compris pourquoi, c'est la décision de l'arbitre. J'ai seulement dit qu'il y avait faute pour nous, mais quasiment en rigolant, en le disant très tranquillement. Il m'a dit que je méritais le jaune avant et il me l'a donné après. Ce sont ses choix et j'ai confiance en l'équipe. On n'a pas besoin d'un joueur, on a besoin de toute l'équipe et celui qui jouera à ma place fera un grand match. J'espère que ce sera un match fantastique pour tous."


source: SportMob
Noticias relacionadas