logo

Freund : "Dortmund peut se hisser au niveau du PSG"

Tue 18 February 2020 | 11:13

L'ancien milieu de terrain du Borussia Dortmund a décrypté la rencontre face au Paris Saint-Germain.

David contre Goliath. Le Borussia Dortmund fait face à l'ogre parisien en Ligue des champions et devra réaliser deux matches parfaits pour espérer atteindre les quarts de finale. Dans une interview accordée à L'Equipe, Steffen Freund, ancien milieu de terrain du Borussia Dortmund entre 1993 et 1998 avec deux Bundesliga et une Ligue des champions à la clé, a décrypté le huitième de finale contre le PSG qui est incontestablement favori de cette double confrontation.

Klopp : "Le favori pour la Ligue des Champions ? C’est le PSG"

"Pour moi, non le PSG et Dortmund ne sont pas sur un pied d'égalité. Paris est le favori et la première raison est naturellement son attaque. Le PSG compte dans ses rangs Mbappé, Neymar, Di Maria, Icardi et Cavani, qui sont des superstars, juste derrière Messi et Ronaldo. Dortmund n'offre pas autant de puissance devant. Le Borussia a quand même effectué de très bons achats cet hiver, avec Emre Can, qui renforce le milieu défensif, et Haaland, un avant-centre de grand talent", a expliqué l'ancien milieu vainqueur de la C1 en 1997.

"Mais du point de vue de la composition de l'effectif, Paris est un peu plus avancé. Ce huitième de finale est-il aussi important pour Dortmund que pour le PSG ? Ça, c'est un avantage pour le Borussia : la pression sur Paris est très élevée. Pour Dortmund, il était déjà important de passer l'hiver. La pression est maintenant moins forte, elle est d'abord dirigée vers l'adversaire", a ajouté l'ancien milieu de terrain double champion d'Allemagne avec le BVB. 

"Il faut jouer offensif à Dortmund"

Steffen Freund confesse que Thomas Tuchel aura un avantage face à son ancien club : "L'expérience de Tuchel à Dortmund, c'est un facteur, oui : Thomas Tuchel a quitté Dortmund dans une certaine souffrance. Cela veut dire qu'il voudra battre les dirigeants par tous les moyens. Je ne dirais pas qu'il est rancunier mais il sera particulièrement heureux d'éliminer Dortmund. Cela va lui donner de la force supplémentaire. Le Borussia s'est séparé de lui alors qu'il avait eu du succès : troisième place en Bundesliga, qualification pour la Ligue des champions, victoire finale en Coupe d'Allemagne. Et pourtant il a été chassé. Depuis, et cela parle pour Tuchel, Dortmund a beaucoup de mal à trouver le bon entraîneur".

Dortmund-PSG : Verratti, Meunier et Di Maria sous la menace d'une suspension

L'homme de 50 ans reconnaît que le BVB a des problèmes défensivement : "Oui l'équipe manque d'équilibre, ce qui était déjà le cas sous Peter Bosz (après Thomas Tuchel). On doit jouer offensif avec Dortmund. Mais si tu veux gagner le ballon, il est essentiel d'avoir des joueurs qui sont prêts à travailler défensivement. Klopp joue avec trois attaquants à Liverpool, mais ils pressent tous de manière agressive. L'entraîneur a donc une influence extrêmement importante, en ce qui concerne l'envie de courir. Tu as besoin d'un mec affectif pour titiller les joueurs. C'est aussi pourquoi le Borussia est aussi fragile défensivement".

Steffen Freund est conquis par Erling Haaland : "Pour son âge, il c'est déjà un phénomène. Qu'il ait marqué 8 buts avec Salzbourg lors de sa première demi-saison de Ligue des champions est incroyable. Cela me rappelle Michael Owen ou Wayne Rooney, qui marquaient en Premier League à 17 ans et se sont rapidement imposés au niveau international. Haaland est un super talent. Arrivent maintenant des moments qui peuvent l'élever encore à l'étage supérieur. S'il marque contre Paris et que Dortmund passe, ce sera extrêmement fort. Je pense personnellement qu'il a déjà toutes les qualités : son instinct pour la finition, ses déplacements intelligents, ses facultés techniques, sa taille, son jeu de tête. Il n'est pas le plus rapide, Mbappé va plus vite que lui, mais autant de dispositions font de lui un avant-centre très complet".


source: SportMob