logo

Dortmund, Larsen : "Le mental d'Haaland, son plus grand talent"

Mon 17 February 2020 | 12:20

Gaute Larsen, l'entraîneur qui a lancé Erling Haaland à l'âge de 15 ans, a décortiqué l'ascension du Norvégien dans le monde professionnel.

Du haut de ses 19 ans, Erling Haaland a conquis l'Europe en un rien de temps. L'ancien attaquant de Salzbourg compte déjà près de cinq saisons au plus haut niveau. Phénomène de précocité, le Norvégien empile les buts en Bundesliga. Dans une interview accordée à L'Equipe, Gaute Larsen, l'entraîneur qui a lancé Erling Haaland en professionnel à l'âge de 15 ans, est revenu sur la première de l'attaquant du Borussia Dortmund et la manière dont il l'a lancé dans le grand bain.

EXCLU - Dortmund, Watzke : "Dans un bon jour, nous pouvons sortir le PSG"

"En arrivant à Bryne comme entraîneur à la fin de l'été 2012, j'ai été averti qu'il y avait un grand talent, alors âgé de 12 ans, qui marquait un tas de buts. Il était surclassé d'un an, plus petit que les autres et impressionnait par ses déplacements. En 2014, il a participé à l'Audi Cup, à Stabæk. On jouait à l'extérieur avec les seniors, à Strømmen (à 30 km à l'est d'Oslo). Après le match, j'ai sauté dans le train pour voir la finale. Il a fini meilleur buteur du tournoi", a expliqué Gaute Larsen.

"Ça le rendait irritable de ne pas marquer"

"Amuse-toi." En tant qu'entraîneur, on a une responsabilité. On ne lance pas un jeune s'il n'est pas prêt. En seniors, les matches sont importants alors que, dans un centre de formation, les résultats ne le sont pas autant. Très tôt, Erling a ressenti cette urgence de la compétition. Il empilait les buts chez les moins de 15 ans ou en réserve (18 en 14 matches) mais il n'a jamais marqué en D2... Il a joué une quinzaine de matches avec nous. C'était très dur de se créer des occasions. Il avait peu d'espaces et subissait un gros impact physique", ajouté l'ancien entraîneur du Norvégien.

Dortmund-PSG : Kimpembe s’est entraîné normalement, Neymar aussi

"Mais il a engrangé de l'expérience. Il en avait besoin pour voir où le niveau se situait. Ça le rendait irritable de ne pas marquer. Il a travaillé encore plus dur. Et en janvier 2017, il s'est engagé avec Molde (D1). Où il a beaucoup grandi ! Il a connu des problèmes de croissance (il a pris notamment 12 cm l'année de ses 16 ans et souffrait de douleurs aux talons). Quand il est venu jouer avec Molde à Stabæk, en 2017, il a couru vers moi pour me saluer. Avec ses bras immenses, il m'a enlacé et c'est comme s'il m'avait broyé !", a conclu Gaute Larsen.

L'entraîneur a raconté sa rencontre avec Erling Haaland : "Le 12 mai 2016 à Ranheim (0-1). L'OBOS-Ligaen (D2), c'est une division dure et expérimentée, avec 26 ans de moyenne d'âge. Mais Erling n'était pas effrayé pour un sou. À cet âge (15 ans), vous pouvez souvent vous dire : c'est trop pour moi, et rester passif. Mais lui attaque chaque nouvelle situation comme une opportunité de réussir. Son mental est son plus grand talent".


source: SportMob
Nouvelles connexes