logo

Porto - Marega quitte le terrain après des chants racistes

Sun 16 February 2020 | 22:24

L'attaquant malien a quitté le terrain énervé après des chants racistes de la part des supporters de Guimaraes, où se déplaçait Porto ce dimanche.

Un Moussa Marega furieux a dû être maîtrisé par ses coéquipiers de Porto alors qu'il tentait de quitter le terrain en signe de protestation contre les chants racistes des supporters de Vitoria de Guimaraes lors de la rencontre de championnat portugais ce dimanche.

L'attaquant de 28 ans a demandé à être remplacé à la 69e minute du match, alors que les chants duraient depuis l'échauffement. Quelques instants auparavant, il avait donné un avantage décisif et définitif aux siens, victorieux 2-1 ; un but célébré en montrant sa peau, alors qu'une chaise était jetée des tribunes dans sa direction.

Alors que les chants se poursuivaient, il a décidé qu'il en avait assez subi et tenté de quitter la pelouse, pendant que ses coéquipiers, des joueurs de Vitoria mais aussi son entraîneur Sergio Conceiçao tentaient de l'en dissuader.

L'incident a alors duré plusieurs minutes avant qu'il ne soit finalement remplacé par Wilson Manafa. Marega est un ancien joueur de Guimaraes, où il a inscrit 14 buts en 31 apparitions lors d'une saison en prêt (2016-2017).

"Je voudrais simplement dire à ces idiots qui viennent au stade pour entonner des chants racistes : allez vous faire f***, a-t-il écrit après la rencontre sur son compte Instagram. Je remercie également les arbitres pour ne pas m'avoir défendu et m'avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau.

"J'espère ne plus jamais vous voir sur un terrain de football. Vous êtes une honte !"

Le club a également réagi après le match sur son compte Twitter, tandis que Conceiçao a assuré que tout le monde était pleinement derrière Marega.

"Nous sommes une famille, peu importe la nationalité, la couleur de peau, la couleur de cheveux. Nous sommes humains, nous méritons le respect. Ce qui s'est passé est malheureux", a-t-il déclaré.

"Nous sommes totalement indignés par ce qui s'est passé. Je connais la passion qui existe pour Vitoria et je pense que la plupart des fans ne se voient pas (comme ayant la même) attitude que certaines personnes qui ont insulté Moussa depuis l'échauffement."


source: SportMob
Nouvelles connexes