logo

Racisme - Boateng : "Malheureusement, nous avons fait un pas en arrière"

Wed 12 February 2020 | 18:08

Le défenseur central allemand s'est exprimé au sujet de la multiplication des dérives racistes dans les stades, constatant une régression.

C'est un phénomène aussi dramatique qu'inquiétant qui gangrène le football mondial ces derniers mois. Cela n'est malheureusement un secret pour personne, les actes racistes se multiplient dans les arènes sportives, et ce dans la quasi totalité des championnats. Dernier fait marquant en date ? Des cris de singes destinés à Jordan Torunarigha lors du match de Coupe entre Schalke 04 et le Hertha Berlin. Une scène qui fait peine à voir, et qui a marqué le défenseur du Bayern Jérome Boateng. 

"Malheureusement, nous avons fait un pas en arrière"

"Ça m'a choqué, et ça fait mal. Voir un jeune en Allemagne pleurer sur le terrain parce qu'il subit des attaques racistes, c'est très triste", a ainsi expliqué l'international allemand dans une interview exclusive accordée à l'agence SID, ce mercredi. Cela m'est arrivé aussi de temps à autre en Bundesliga (...) Malheureusement, on ne peut pas toujours bien localiser la source des injures et on ne veut pas leur faire le plaisir de montrer qu'on est touché", a ensuite expliqué le joueur de 31 ans. 

"Mais ce n'est pas beau à entendre. Nous avons besoin dans ces cas-là de l'aide des fans qui sont à côté, pour qu'ils identifient les auteurs. C'est une sensation très désagréable. On pense à l'avenir, j'ai des enfants en Allemagne. Je pensais que nous avions dépassé ce stade, et c'était le cas. Mais malheureusement, nous avons fait un pas en arrière, ce qui est triste et blessant pour beaucoup de gens", a enfin développé Jerome Boateng, dont le père est Ghanéen. Une prise de position qui pourrait inciter d'autres joueurs à faire de même dans les prochaines semaines, ce qui pourrait contribuer à lutter contre ces dérives insoutenables. 


source: SportMob
Nouvelles connexes