logo

Tuchel : "La négativité autour du PSG, c'est aussi de notre faute"

Tue 11 February 2020 | 13:49

L'entraîneur du PSG était en conférence de presse avant le quart de finale de Coupe de France, mercredi à Dijon (18h30).

Thomas Tuchel a répondu aux questions des journalistes ce mardi au Camp des Loges. L'entraîneur parisien a notamment évoqué la sortie de Leonardo au micro de Canal+ dimanche après la victoire contre l'Olympique Lyonnais (4-2).

Le groupe et les absents

Thomas Tuchel : Il manque Colin Dagba et Abdou Diallo. Pour Marquinhos, le match est un petit peu trop tôt. Il ne sera pas avec le groupe, comme Marco Verratti. Il a pris un coup, on ne prendra pas de risque. C'est la même chose pour Kimpembe. Ce n'est pas trop grave, mais c'est trop tôt. Avec Ney, on va décider après l'entraînement.

L'adversaire : Dijon

J'attends un match très physique, avec beaucoup de ballons longs, beaucoup de combats pour les deuxièmes ballons. Il y aura beaucoup de centres, ce sera très physique. Dijon a seulement perdu deux matches à domicile. On peut gagner, c'est clair, mais j'attends un match difficile à l'extérieur.

L'intervention de Leonardo et la "négativité"

On peut dire aussi que c'est de notre faute. L'histoire du PSG est comme ça.. Avec les matches comme Barcelone, Madrid et Man U, on ne peut pas attendre que tout le monde soit positif. Mais pour moi, ça ne change rien. Je suis avec l'équipe chaque jour, je suis super heureux qu'on soit en huitième de finale. C'est un rêve pour tout le monde de jouer la Ligue des champions avec un effectif compétitif, dans un club comme le PSG. On reste positif, et on peut seulement influer sur le contexte. On ne veut pas se laisser influencer par l'extérieur. C'est du sport et dans le sport, il faut toujours réessayer et ne jamais abandonner.

L'état de forme de Neymar

II doit jouer quand il sera prêt pour jouer. On doit calculer les risques et parler avec les médecins pour prendre la meilleure décision après l'entraînement. Il pourra peut-être jouer aussi contre Amiens. Là, il est un petit peu blessé, on doit être patient et attentif avec lui.

Marquinhos trop juste pour Dortmund ?

Honnêtement, je pourrai seulement décider après Amiens. Vous le savez bien, je ne veux jamais jouer sans Marqui. C'est un joueur super important, un joueur clé pour nous. Je ne sais pas ce qui pourra se passer demain, ce qui se passera à Amiens. Si Marqui est prêt, peut-être devra-t-il jouer. Mais c'est trop tôt pour parler de ça. Il est avec nous pendant les entraînements, c'est bien pour nous. Mais c'est autre chose d'être là à l'entraînement et d'avoir du rythme.

Mauro Icardi

Avec les attaquants, c'est toujours la même chose. La seule chose qui les aide, ce sont les buts. On peut parler ou faire de la vidéo, mais pour des joueurs comme Mauro (Icardi), Edi (Cavani) et Kylian (Mbappé), il n'y a que les buts qui ont cette influence. Il a l'expérience nécessaire et je suis convaincu qu'il ne va pas arrêter de travailler. Tout le monde va l'aider pour qu'il retrouve son efficacité et que ce soit plus facile. Mais ça va arriver, j'en suis sûr.

Benjamin Quarez, au Camp des Loges.


source: SportMob
Nouvelles connexes