logo

Bordeaux - Paulo Sousa : "Je ne peux pas être en colère"

Sun 15 December 2019 | 19:01

Malgré la défaite de son équipe face à Strasbourg ce dimanche, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux a livré un discours entre mesure et lucidité.

Les Girondins de Bordeaux restaient sur trois victoires consécutives au Matmut Atlantique pour 10 buts marqués et un seul encaissé. Strasbourg, de son côté, n'avait gagné qu'une fois hors de ses bases cette saison et avait explosé en vol lors de son dernier match à l'extérieur, subissant un large revers sur la pelouse du Stade Brestois (5-0). Si l'affiche semblait déséquilibrée ce samedi après-midi, ce sont bien les Alsaciens qui ont réalisé la bonne opération. 

Vainqueurs sur la plus petite des marges (0-1), les visiteurs, cohérents tactiquement et appliqués défensivement, ont mis en lumière certaines lacunes bordelaises dans la construction du jeu face à des blocs regroupés. Au sortir de la rencontre, Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, regrettait les prestations d'une partie de ses éléments, dont il attendait plus. Néanmoins, rien d'alarmant pour le Portugais. 

"Je sais que ça peut se reproduire plusieurs fois​"

"Il y a eu un but de notre adversaire au début du match et on a manqué de communication entre joueurs face au bloc de notre adversaire, bien regroupé entre les lignes. Pour étirer ces lignes, tu as besoin de vitesse, de mouvement dans la profondeur et contre ce genre d'équipes, il faut que tes meilleurs joueurs individuels prennent plus de risques, dribblent leurs adversaires directs pour créer des espaces. Aujourd'hui, ce n'était pas le cas. Je ne suis pas en colère, je connais bien le niveau de mes joueurs". 

"Je sais que ça peut se reproduire plusieurs fois. On essaye de les aider chaque fois à prendre les meilleures décisions face à chaque adversaire. On leur propose d'être plus intelligents d'un point de vue tactique. Ce n'est pas facile car notre terrain d'entraînement n'est pas bon et ne nous permet pas de travailler tout ça. C'est pour cela que je ne peux pas être en colère contre mes joueurs car je connais mon effectif et nos conditions de travail", a analysé le technicien. 


source: SportMob