logo

OL, Aulas : "Je suis enchanté de travailler avec Rudi Garcia"

Thu 12 December 2019 | 9:19

Le président de Lyon a souligné l'apport de Rudi Garcia et a évoqué les incidents avec les supporters face au RB Leipzig en C1.

Rudi Garcia est en passe de réussir son pari. Arrivé en cours de saison au chevet de l'Olympique Lyonnais, l'ancien technicien de l'OM avait pour mission de se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1 et de recoller au podium en Ligue 1 avant la trêve. En ce qui concerne la partie européenne, Rudi Garcia a rempli son contrat, même si ce ne fut pas chose aisée. Menés 2-0 par Leipzig à la pause, les Gones ont réussi à inverser la tendance, arracher un match nul et la qualification pour le plus grand plaisir des Lyonnais et de son président.

OL, Aouar : "L'entraîneur nous a bien remobilisés"

Au micro de RMC Sport dans Team Duga, Jean-Michel Aulas s'est montré ravi de l'apport de son nouveau technicien : "La qualification de l'OL assure-t-elle la présence de Rudi à Lyon la saison prochaine ? On n'en est pas là non plus. Je veux dire ces interviews que l'on donne, il faut voir à court terme. Je vais vous dire, je n’avais jamais travaillé avec Rudi Garcia auparavant. Cela fait deux mois qu’il est là, je suis enchanté au travers de son expérience, 800 matches qu'il a su gérer".

"La causerie de Garcia était exceptionnelle"

"Hier face au RB Leipzig, il a fait une causerie à la mi-temps exceptionnelle. Bruno Genesio en faisait aussi des exceptionnelles, vous en avez vu certaines, mais celle de Rudi Garcia hier, je ne sais pas si elle était à la base de la réaction des joueurs, mais elle était exceptionnelle. J'aime travailler avec Rudi Garcia, j'ai confiance en lui, et aujourd'hui je dis qu'il fait du bon travail", a confirmé le président de l'Olympique Lyonnais.

OL - Craignant pour sa sécurité, Marcelo veut partir

Jean-Michel Aulas a évoqué les incidents avec les supporters après la rencontre et compte punir l'auteur de la banderole : "Il a été identifié, on est en train de réfléchir aux sanctions les plus sévères. Si vous n’avez pas un dirigeant pour sanctionner dans un cas comme celui-là, alors ce n’est pas un bon dirigeant. Donc ce supporter sera sanctionné. On réfléchit à une non-participation aux matchs à vie en tant qu’abonné (une interdiction de stade,ndlr). Je suis en déplacement actuellement, on va réunir les instances conçues pour cela à l’OL, et on prendra une décision d’ici le prochain match contre Rennes, le 15 décembre".

Le président de l'OL va également parler avec Marcelo, auteur d'un doigt d'honneur après les provocations des supporters : "Je n’avais pas vu les images hier, je les ai vues ce matin, il aurait effectivement pu éviter ces gestes. À partir de là on va évidemment étudier son cas, mais je le verrai aussi avant, en personne. Je pense qu’un grand joueur comme il est, et comme il a été, ne peut pas être l’auteur de tels gestes. Même si la provocation vient du supporter qui a déployé le calicot...".


source: SportMob
Nouvelles connexes