logo

L’OM renverse Bordeaux et conforte sa place de dauphin (3-1)

Sun 08 December 2019 | 22:00

L’OM est sorti vainqueur ce dimanche du choc qui l’opposait à Bordeaux. Les Phocéens l’ont emporté alors qu’ils avaient été menés au score.

Cette fois, il n’y a plus de doute. L’OM mérite bien sa deuxième place au classement de la Ligue 1. Les Phocéens ont mis tout le monde d’accord en sortant vainqueur de leur opposition face à Bordeaux, leur poursuivant direct au classement. L’affaire avait pourtant été très mal engagée avec un score défavorable à la pause.

Bordeaux avait bien commencé

En effet, ce sont bien les Marine et Blanc qui étaient devant à la pause. Plus solides dans leur système tactique en 3-4-2-1, concocté par Paulo Sousa pour contrer celui d’André Villas-Boas, les visiteurs ont réalisé un premier acte quasi parfait. Même s’il s’est créé une occasion par Rongier (21e), l’OM a été totalement neutralisé. Et devant, l’équipe girondine a su faire la différence grâce à ses hommes en forte. Après un bon travail de De Préville, Maja remisait pour Yacine Adli, lequel décochait un tir de 20 mètres qui a totalement trompé Mandanda (31e).

Bordeaux était devant, et on voyait mal comment Marseille, privé des services de Benedetto, forfait au dernier moment, pouvait renverser la vapeur. C’était mésestimer la force de caractère des Olympiens, et leur capacité à faire mal à tout moment et sur n’importe quelle phase de jeu. Ainsi, trois minutes après la reprise, la parité a été rétablie. Jordan Amavi relançait les siens en venant cueillir victorieusement un corner de la tête. Un coup de casque qui n’a laissé aucune chance à Benoit Costil.

Une seconde période à sens unique

Revigorés par cette égalisation, les Marseillais ont assiégé le camp girondin dans le but d’enfoncer le clou.  Bien leur en a pris puisqu’une dizaine de minutes plus tard, ils réussissaient à prendre l’avantage. Morgan Sanson s’est mué en héros en trouvant le chemin des filets sur une puissante frappe à l’entrée de la surface. L’ancien montpélliérain a profité d’une mauvaise relance d’Otavio pour fixer et envoyer un missile dans les buts adverses. C’était le résultat de l’abnégation et du pressing marseillais à un moment où les Aquitains étaient au plus mal.

L’OM ne s’est pas reposé sur ce maigre acquis. Payet (76e) a signé une tentative de lob qui aurait pu déboucher sur le but de l’année. L’honneur de plier le match est finalement revenu à Nemanja Radonjic. Après un premier essai à la 81e, le Serbe a scoré à la 93e d’une frappe à l’entrée de la surface en exploitant les espaces laissés par les Bordelais. Ils étaient attendus au tournant à l’occasion de ce grand test. Et ils ont parfaitement rempli leur mission. L’OM de Villas Boas ne gagne que face aux petits, et cette nouvelle appétence face aux gros ainsi que la série de 6 victoires de rang collent parfaitement à une équipe jouant les premières places du classement. Mais il ne faut pas parler de la plus haute au coach portugais.


source: SportMob